Radars embarqués : l'entreprise privée qui va flasher désignée

Depuis le mois de janvier, des voitures radars nouvelle génération effectuent des tests sur les routes normandes. Pour la mise en route de l'opération, il ne restait plus qu'à trouver l'entreprise privée qui fournira les chauffeurs. C'est désormais fait. La phase test devrait prendre fin dans les mois qui viennent.

Radars embarqués : l'entreprise privée qui va flasher désignée

Des chauffeurs de la société Chancellin Accueil et Services conduiront les voitures radars privés sur les routes normandes.  © Tendance Ouest

Par Aude Remy

Cet été, une vingtaine d'entreprises privées ont répondu à l'appel d'offres du gouvernement. Pour l'instant, une a été sélectionnée. Il s'agit de Challancin Accueil et Services. Cette société spécialisée dans les services et la sécurité publique a été désignée parmi toutes les candidatures. Située à Montreuil (Seine-Saint-Denis), elle possède plusieurs antennes dans quatre départements normands.

Une désignation surprise que ne confirme pas la société de services, mais bien le délégué interministériel à la sécurité routière. Cela prend de court les associations, dont 40 millions d'automobilistes. Selon son correspondant à Rouen Dominique Touzzeau, cet appel d'offre trop discret est précipité.

Des civils employés pour flasher les automobilistes

Les chauffeurs de cette société privée circuleront dans 26 voitures (dont 9 en Seine-Maritime) à travers la Normandie. Des conducteurs civils employés pour contrôler la conduite des autres automobilistes. Un souhait du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb pour mobiliser la police et la gendarmerie sur les missions de sécurité. Il affirmait en septembre dernier que la société désignée ne sera "pas rémunérée au nombre de PV. Il y aura "un forfait fixé d'avance".

Une affirmation que conteste aujourd'hui l'association 40 millions d'automobilistes.

Le délégué général de l'association 40 millions d'automobilistes a été reçu ce 29 novembre 2017 au Sénat, dans le cadre de la mission "Sécurité" du projet de loi de finances pour 2018. De son côté, la société Challancin Accueil et Services n'a pas souhaité répondre à nos questions.

TOP SOCIETE

CONTENUS SPONSORISES Proposés par Ligatus

COMMENTAIRES