Caen, 6 °C / 11 °C

Le maquis de Barneville

Le maquis de Barneville

Michel Croguennec livre une analyse approfondie de la Résistance à Rouen par le biais de l'étude du maquis de Barneville.

Le
Par : Elodie Laval

Michel Groguennec dévoile un chapitre méconnu de l'histoire locale de Rouen (Seine-Maritime) pendant la seconde guerre mondiale.

Après avoir écrit un ouvrage sur l'histoire industrielle de l'agglomération de Rouen (Seine-Maritime) publié à L'écho des vagues il y a trois ans, Michel Croguennec collabore à nouveau avec ces éditions et choisit cette fois de se pencher sur un chapitre méconnu de l'histoire locale. 

Un chercheur passionné

Doctorant en histoire, il soutient sa thèse en 1999 sur les aménagements du port de Rouen. Il trouve sa vocation en devenant archiviste à la mairie de Petit-Quevilly et anime régulièrement des conférences et visites guidées organisées par la CREA pour valoriser le patrimoine local. À ce titre il fait découvrir aux curieux aussi bien le cimetière St Sever que l'hôpital psychiatrique de St Etienne-du-Rouvray. En parallèle il se consacre à l'écriture et rédige des ouvrages documentaires en se concentrant particulièrement sur l'histoire industrielle, ferroviaire et portuaire de Rouen et de l'agglomération.

Des documents jusqu'alors inexploités

"Pour écrire le livre sur le maquis de Barneville il m'a fallu exploiter les fonds relatifs à la période d'occupation: des archives rendues publiques dans les années 2000, explique Michel. J'ai commencé ces recherches en 2013 et mon attention s'est particulièrement portée sur les rapports de polices rédigés suites aux attentats et sur les interrogatoires des résistants". Michel Croguennec est le premier à étudier de manière si poussée l'histoire de ce réseau de résistants. "Cette année-là, j'avais eu l'occasion de monter une exposition sur le sujet pour la mairie de Petit-Quevilly et cela a attisé ma curiosité. Je me suis rendu compte qu'il y avait de nombreuses zones d'ombre quant à l'histoire de ce maquis. J'ai donc choisi d'approfondir pour moi-même ce travail et le livre est le résultat de ces recherches. Mes recherches m'ont menée au service d'archives de Caen où se trouvent les dossiers des victimes civiles de la guerre et les dossiers des résistants. Ils ont été constitués au lendemain de la guerre et sont très documentés. J'ai pu aussi exploiter des témoignages audio de quelques résistants enregistrés à la fin des années 90: des documents restés inexploités"

Un chapitre occulté

Chaque année à Barneville est célébrée une commémoration: " Dans les années 90, la presse annonce à tort la mort du dernier survivant alors que trois membres du maquis sont encore en vie. Il y avait beaucoup de mystères à élucider sur cette affaire qu'on croyait connaître. En fait certains parmi ces survivants, sous la torture, ont dû dénoncer leurs camarades, pour cette raison ils ont été tenus à l'écart et n'ont pas eu droit à la parole". Le maquis de Barneville est un des plus connu dans la région de Rouen pour ces nombreux attentats menés à l'encontre des Allemands mais l'histoire qu'on connaît est édulcorée. "En étudiant les archives j'ai découvert de nombreuses divergences par rapport à la version officielle. L'inspecteur de Police Louis Alie qui a collaboré avec les Allemands est celui qui a procédé à l'arrestation des membres du maquis. Il attribue au maquis une quarantaine d'attentats, aujourd'hui une trentaine est avérée. J'ai dû croiser les sources policières et les témoignages pour découvrir la vérité, j'ai aussi dressé le portrait des résistants et tenté de comprendre leurs motivations et leurs parcours: tous n'étaient pas communistes même si ce réseau faisait partie des FTPF, certains avaient rejoint le réseau pour échapper au STO".

Le livre apporte un nouveau regard sur la résistance. Très documenté, il relate dans le détail chacun des attentats menés par le groupe, son évolution constante au gré des arrestations, les raisons de l'engagement de ces jeunes, ainsi que les méthodes de combats et de recrutement et la fin tragique de ce maquis.

Pratique. Michel Croguennec. 1943, Le maquis de Barneville. L'écho des vagues. 23,5€.


Ecouter
80 - Tendance Ouest
Pop Rock - Tendance Ouest
Club - Tendance Ouest
Urban - Tendance Ouest
Jazz - Tendance Ouest
Manche - Tendance Ouest
Calvados - Tendance Ouest
Orne - Tendance Ouest
Rouen - Tendance Ouest
La Tendance List
VOTEZ
Météo
Metéo
Info Trafic
Info Trafic
Pronostics
Courses hippiques