Une chercheuse de Cherbourg décroche une bourse de 15 000 euros

Une chercheuse de Cherbourg décroche une bourse de 15 000 euros

Adèle James, chercheuse originaire de Cherbourg © Fondation L'Oréal / Carl Diner

Le
Par : Célia Caradec

Adèle James, âgée de 25 ans, recevra mercredi 11 octobre 2017 une bourse de 15 000 euros. Cette doctorante originaire de Cherbourg (Manche) travaille sur la mortalité des huîtres à Roscoff, dans le Finistère.

Voilà de quoi bien entamer une carrière dans la recherche. Adèle James, originaire de la Manche, fait partie des 30 lauréates de la bourse L'Oréal-Unesco pour les femmes et la science. Âgée de 25 ans, la scientifique travaille sur les bactéries qui tuent les huîtres à Roscoff, dans le Finistère. Cette doctorante a fait toute sa scolarité à Cherbourg-en-Cotentin, précisément au collège Diderot de Tourlaville puis au lycée Tocqueville. Des origines qui ne sont peut-être pas étrangères à son sujet de recherche actuel :

0:00
0:00

"Nous ne sommes pas des geeks !"

Adèle James obtiendra mercredi 11 octobre 2017 un chèque de 15 000 euros. Un apport financier qui va lui permettre de suivre des formations, des congrès, d'acheter du matériel informatique... Adèle James sera aussi amenée à se rendre dans des établissements scolaires pour parler de son métier… qui n'est pas réservé aux hommes. "Nous sommes des femmes normales, pas des geeks coincés derrière un ordi !" :

0:00
0:00

En septembre, Adèle James ira travailler dans un autre laboratoire pour son post-doctorat. Elle aimerait le réaliser en Angleterre ou aux États Unis.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques