Des moutons d'Ouessant pour entretenir le jardin du CAUE 76 à Petit-Quevilly

Des moutons d'Ouessant pour entretenir le jardin du CAUE 76 à Petit-Quevilly

Six moutons d'Ouessant vont pâturer le jardin pendant quatre à cinq semaines avant l'hiver. Ils reviendront au printemps.

Le
Par : Charlotte Derouin

Des moutons d'Ouessant viennent de prendre place dans le jardin du Conseil d'architecture, d'urbanisme et d'environnement de Seine-Maritime, à Petit-Quevilly. Ils ont pour mission de pâturer et ainsi, d'entretenir le terrain.

Ils s'appellent Lancelot, Gauvain ou encore Paolo. Six moutons d'Ouessant sont arrivés dans le jardin du CAUE 76, le Conseil d'architecture, d'urbanisme et d'environnement de Seine-Maritime à Petit-Quevilly. Une convention a été signée entre l'organisme et l'association Ökotop, qui travaille autour des solutions d'éco-pâturage.

Écologique et économique

Les béliers vont entretenir les 1 200 m² d'herbe derrière le bâtiment. Une mission écologique mais aussi économique pour Gilbert Renard, le président du CAUE 76: "La réintroduction de l'écologie au coeur de la ville n'est pas synonyme de dépense publique supplémentaire puisqu'on va faire l'économie du matériel des moyens classiques de tonte."

Le jardin du CAUE 76 est en coeur de ville, la démarche s'explique aussi par une volonté de redonner une place aux animaux dans un paysage urbain. "Les gens sont très intéressés, très curieux et c'est donc la meilleure manière de faire passer notre message de protection de l'environnement", indique Damien Hedin, le président de l'association Ökotop.

Les moutons vont rester 4 à 5 semaines sur place avant l'hivernage, avant de revenir au printemps. Et l'année prochaine, des brebis et des petits agneaux pourraient être aussi amenés sur le site.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques