Rouen : ils volent pour s'amuser

Rouen : ils volent pour s'amuser

Le tribunal de grande instance de Rouen (Seine-Maritime) © Camille Hinas

Le
Par : Patrick Joliff

Un individu, absent à la barre pour raison de santé, est jugé vendredi 29 septembre 2017 à Rouen (Seine-Maritime) pour vols en réunion, dégradation et destruction de biens. 

En vacances dans un camping du château d'Oléron (Charentes-Maritime) avec un ami, un homme vole un scooter le 12 juin 2014, qu'il dégrade en voulant le faire démarrer. Plusieurs autres deux roues subissent le même sort dans les jours qui suivent, ainsi qu'une voiture que l'on retrouve délestée de son auto radio.

L'une des victimes voit le lendemain deux adolescents circuler au guidon de son scooter. Les gendarmes, avertis, interpellent les deux délinquants qui se dirigent vers leur camping pour s'y cacher. Des empreintes relevées sur les deux roues volés confondent l'un d'entre eux, tandis que son ami disparaît dans le voisinage. Au commissariat, le prévenu reconnaît les faits : "C'était pour s'amuser", dit-il simplement. Il ajoute que la voiture dont il a volé l'autoradio n'était pas fermée à clé.

Son casier judiciaire fait mention de deux condamnations pour vol avec dégradation, ce qui incite le Ministère Public à constater que "la récidive est flagrante". Pour sa défense, "le prévenu a totalement changé, il est entré aujourd'hui dans le monde des adultes".

Après délibération, le Tribunal de Rouen (Seine-Maritime) le condamne à quatre mois de prison avec sursis.      


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques