Gare Saint-Charles: plusieurs interpellations à Marseille

Gare Saint-Charles: plusieurs interpellations à Marseille

La rue où les deux jeunes femmes ont été poignardées, à Marseille, le 3 octobre 2017 © boris HORVAT [AFP]

Le

Plusieurs personnes ont été interpellées mardi après-midi à Marseille au cours d'une perquisition menée dans le cadre de l'enquête sur l'attaque de deux jeunes femmes dimanche à la gare Saint-Charles, a-t-on appris de sources concordantes, confirmant des informations de La Provence.

Mardi dans le centre-ville de la cité phocéenne, dans un immeuble d'apparence modeste de la rue Sainte, "Les hauts du Vieux-Port", une opération de police a abouti à l'arrestation de plusieurs personnes, selon une source proche du dossier.

Un habitant de l'immeuble, Youssef Zismati, a vu vers 14 heures "cinq ou six policiers arriver, dont certains cagoulés", a-t-il raconté à l'AFP. "Ils sont ressortis avec un individu aux cheveux gris et courts, un peu chauve, qu'ils ont mis dans une voiture", a-t-il ajouté.

Sous la houlette de la justice antiterroriste, les enquêteurs cherchent à cerner la personnalité de l'auteur de l'attaque, Ahmed H., 30 ans, abattu après avoir perpétré son crime au cri d'"Allah Akbar".

Les enquêteurs ont déjà établi qu'il était en situation irrégulière, détenteur d'un passeport tunisien.

Sur le parvis de la gare Saint-Charles dimanche, deux cousines de 20 ans ont été tuées à coups de couteau par un homme, un acte revendiqué dans la soirée par l'organisation Etat islamique.

fbe-bbm-pta-jp/bat/swi


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques