Un village normand rachète la boucherie pour sauver le commerce

Un village normand rachète la boucherie pour sauver le commerce

La mairie de Sassetot-le-Mauconduit a racheté la boucherie de la ville pour que le commerce ne disparaisse pas. © Eric Scarano

Le
Par : Gilles Anthoine

À Sassetot-le-Mauconduit (Seine-Maritime) le boucher a mis la clé sous la porte en mars 2017. Pour ne pas voir disparaître le commerce, la commune de 1 100 habitants a décidé de racheter le bâtiment. Elle cherche maintenant un boucher pour sauver le commerce rural.

Sassetot-le-Mauconduit est un petit village de Seine-Maritime, comptant environ 1 100 habitants. Situé entre Fécamp et Saint-Valery-en-Caux, il est surtout connu pour son château: le château de Sissi. L'Impératrice d'Autriche était venue passer l'été de 1875 sur le littoral normand pour profiter des bains de mer.

Que la boucherie ne devienne pas un logement

En mars 2017, le boucher du village a mis la clé sous la porte. Éric Scarano, le maire de Sassetot-le-Mauconduit, refuse de voir disparaître les commerces un à un. C'est la fermeture de trop. Lui et son conseil municipal ont voté le 12 septembre 2017 le droit de préemption sur la vente de l'immeuble de la boucherie. Le boucher avait mis en vente sa bâtisse et avait trouvé preneur pour la transformer en habitation.

Il y va de la survie du village "

Dans le village il y a encore onze commerces et entreprises (boulangerie, coiffeur, bar, deux garages, épicerie, pharmacie, ou encore commerce à la ferme). Mais en moins de quinze ans (entre 1984 et 2000) deux tiers des commerces ont disparu à Sassetot-le-Mauconduit. Le départ du boucher n'était pas envisageable pour Éric Scarano, " il y va de la survie du village ". L'immeuble de la boucherie est donc en cours de rachat par la mairie. Le dossier devrait se finaliser avec l'aide de l'agglomération de Fécamp en décembre 2017. D'ici là, la municipalité de Sassetot-le-Mauconduit est à la recherche d'un nouveau boucher. Les candidatures sont lancées. Si vous êtes intéressé, vous pouvez vous rendre directement en mairie. Le maire espère une ouverture du commerce pour le printemps 2018.

    • BONUS: la chronique Tendance Ouest "Normandie qui bouge":


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques