Calvados : "Certains boivent. Moi je fumais"

Calvados : "Certains boivent. Moi je fumais"

Le tribunal de grande instance de Caen (Calvados)

Le
Par : Joëlle Briant

À Esson, près de Thury-Harcourt (Calvados), en novembre 2016, une perquisition fait suite à un contrôle routier. Celle-ci va amener un homme âgé de 25 ans à être jugé par le tribunal de grande instance de Caen le mercredi 9 août 2017 pour usage illicite de stupéfiants.

Mercredi 9 août 2017, un jeune homme a été jugé pour usage de stupéfiants par le tribunal de grande instance de Caen (Calvados). Les faits ont eu lieu entre janvier et novembre 2016 à Esson près de Thury- Harcourt.

L'homme s'insurge contre la perquisition

À l'occasion d'un contrôle routier de routine, l'homme est reconnu positif aux stupéfiants et une perquisition est menée à son domicile où il est trouvé 1g de résine de cannabis et de l'argent liquide. À la barre, le prévenu s'insurge contre cette perquisition. "Il n'y avait aucune raison pour qu'ils se permettent de venir tout vérifier chez moi !" La présidente rétorque que oui, ils en ont le droit, dès qu'il s'agit d'une enquête de flagrance en cas d'infraction.

Mauvaise passe

Il explique que, séparé de sa compagne, il a été presque une année sans pouvoir voir ses enfants. "J'étais dans une mauvaise passe à l'époque. Certains boivent, moi je fumais. J'ai arrêté depuis, car maintenant je vois mes enfants un week-end sur deux."

Le passé judiciaire du prévenu est marqué par des délits dus aux stupéfiants mais également par des violences et des appels malveillants envers son ex-compagne.

Sont requis 1 500 euros d'amende dont 800 euros fermes.

L'homme écope de 1 000 euros dont 500 euros fermes.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques