Course-poursuite à Caen : prison ferme pour le chauffard

Course-poursuite à Caen : prison ferme pour le chauffard

Après une course-poursuite dans l'agglomération de Caen (Calvados), le chauffard a été jugé en comparution immédiate - Illustration

Le
Par : Joëlle Briant

Dans la soirée du jeudi 3 août 2017, sommé par la police de s'arrêter, un conducteur va traverser une partie de l'agglomération de Caen (Calvados) à 100km/h pour tenter d'échapper au contrôle. Il a été jugé en comparution immédiate par le tribunal de grande instance lundi 7 août 2017.

Lundi 7 août 2017, le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) a jugé en comparution immédiate Jérémy Taillefer, âgé de 22 ans. Il lui est reproché la conduite d'un véhicule sans permis et sans assurance ainsi que refus d'obtempérer à une sommation de s'arrêter mettant en danger la vie d'autrui, le jeudi 3 août 2017 dans l'agglomération.

Refus de priorité et feu rouge grillé

Vers 22h, dans le quartier du Chemin vert au nord de Caen, une Clio démarre sans clignotant. La police municipale en tournée de routine somme le conducteur de s'arrêter. Mais celui-ci au contraire va accélérer atteignant jusqu'à 100km/h sur les boulevards de la ville. Dans sa course, il refuse la priorité à un camion sortant du périphérique et grille un feu rouge. Enfin intercepté, il s'avère, qu'en plus, le jeune homme n'a ni permis, ni assurance.

Condamné à huit mois fermes en mars dernier

Le jeune prévenu totalise dix mentions à son casier judiciaire. En mars dernier, jugé en son absence, il avait écopé de huit mois de prison ferme. La procureure insiste sur la gravité de son comportement, mettant en danger la vie de chaque personne croisée et requiert 10 mois fermes avec maintien en détention et 300 euros d'amende pour défaut d'assurance.

Pour la défense, c'est le manque de maturité du prévenu qui l'empêche de prendre conscience des choses : "C'était une infraction de trop, il ne pouvait obtempérer car au vu de son parcours judiciaire, il en connaissait les conséquences." L'avocat ajoute que son client n'a effectivement jamais passé son permis de conduire mais, qu'en ce qui concerne l'assurance, elle incombait au propriétaire de la voiture, un ami du jeune homme qui venait de l'acquérir.

Jérémy Taillefer écope de cinq mois de prison ferme, sans toutefois maintien en détention. Il n'est condamné à aucune amende pour le défaut d'assurance.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques