Affaire Grégory: décision à 16H pour Murielle Bolle

Affaire Grégory: décision à 16H pour Murielle Bolle

Murielle Bolle, belle-soeur de Bernard Laroche, le 21 juin 2017 dans son jardin de Granges-sur-Vologne © PATRICK HERTZOG [AFP/Archives]

Le

La chambre de l'instruction de Dijon, qui statue mardi sur le maintien en détention ou une remise en liberté sous contrôle judiciaire de Murielle Bolle dans l'affaire Grégory, rendra sa décision à 16H00, a annoncé l'avocat de la suspecte.

Sans surprise, le procureur général Jean-Jacques Bosc a requis le maintien en détention tandis que l'avocat de la suspecte Me Jean-Paul Teissonnière a demandé une remise en liberté sous contrôle judiciaire, mesure dont avaient bénéficié les époux Jacob le 20 juin.

L'audience est terminée et Me Teissonnière est sorti de la cour d'appel vers 12H15. Murielle Bolle, témoin clé de l'affaire Grégory en 1984 et désormais suspectée d'enlèvement, y était arrivée vers 08h20 à bord d'un fourgon, dissimulée du regard de la presse.

Cette femme de 48 ans, qui en avait 15 à l'époque, a été mise en examen et écrouée à titre conservatoire jeudi dernier. En cause, son témoignage d'il y a 32 ans dans lequel elle accusait Bernard Laroche du rapt du garçon de quatre ans retrouvé mort dans la Vologne. Avant de se rétracter brusquement, un revirement de nouveau au coeur des soupçons.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques