L'Orne ne se met pas "En Marche !"

L'Orne ne se met pas "En Marche !"

Aucun député La République en Marche n'a été élu dans l'Orne.

Le
Par : Eric Mas

L'Orne est l'un des rares départements en France, où aucun candidat de la République en Marche, n'a été élu.

Le département de l'Orne est l'un des rares en France où aucun député de La République en Marche n'a été élu. Pourtant sur les deuxième et troisième circonscriptions, les candidates du parti présidentiel étaient arrivées en tête au soir du premier tour.

Premier tour en tête

Il n'y avait certes que 28 voix d'avance seulement pour Ophélie Lerouge, au soir du premier tour, sur L'Aigle/ Mortagne. Mais 448 pour Isabelle Boscher sur Flers/ Argentan.

Pourtant, au second tour, sur l'Aigle/Mortagne, c'est une défaite de 2 790 voix. Arnaud Bellet, coordinateur départemental d'En Marche:

0:00
0:00

Sur la troisième circonscription, c'est une défaite de 3 990 voix. Arnaud Bellet y voit une explication géographique:

0:00
0:00

Forte implantation territoriale

Au-delà de cette explication, après un avertissement des électeurs lors du premier tour, doit-on y voir un certain bon sens rural, les Ornais ont sans doute voulu ne pas donner les pleins pouvoirs à la République en Marche, ils ont répondu aux consignes de leurs candidats Républicains, très implantés sur leur territoire.

Un choix au risque de rester en marge de l'histoire, sans député de la majorité, à Paris. Sans… pas tout à fait: puisque l'ex-PS rebaptisé " divers gauche " Joaquim Pueyo, réélu, se dit " Macron-compatible "...


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques