Une militante CGT convoquée au commissariat de Cherbourg

Une militante CGT convoquée au commissariat de Cherbourg

Catherine Melet a remercié les militants CGT d'être venus de toute la région pour la soutenir.

Le
Par : Célia Caradec

Catherine Melet, ancienne secrétaire de la CGT Energies de la Manche, était convoquée lundi 12 juin 2017 au commissariat de Cherbourg. En cause : des dégradations commises lors d'une action sur le site Enedis d'Equeurdreville.

Une soixantaine de militants de la CGT étaient rassemblés lundi 12 juin 2017 en fin de matinée devant le commissariat de Cherbourg, afin de soutenir Catherine Melet, ancienne secrétaire de la CGT Énergies de la Manche.

Celle-ci était convoquée après un dépôt de plainte d'Enedis pour dégradation sur le site d'Equeurdreville, lors d'une action syndicale au printemps dernier. Pendant les "mardis de la colère", les salariés du site avaient manifesté en intersyndicale contre le gel du salaire national de base.

Quarante minutes d'audition

Catherine Melet est restée une quarantaine de minutes dans les locaux de la police. Elle n'a pas souhaité s'exprimer précisément sur les faits reprochés au syndicat, évoquant simplement des plaques d'immatriculation dégradées.

"Au niveau national, ce genre de convocations se multiplie, indique Nathalie Bazire, secrétaire de l'Union départementale de la CGT, là où ne se règle pas le dialogue social en entreprise, on le règle au commissariat". Elle-même avait été convoquée à la police après une manifestation sur le site de DCNS.

Enedis confirme que "plusieurs plaintes ont été déposées", sans toutefois préciser si d'autres organisations syndicales sont concernées. L'entreprise ne souhaite pas s'exprimer davantage sur les faits.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques