Attentat de Londres : le témoignage bouleversant du père d'Alexandre

Attentat de Londres : le témoignage bouleversant du père d'Alexandre

Lors d'un des nombreux hommages aux victimes de l'attentat de Londres, le 5 juin 2017 © Niklas Halle'n [AFP]

Le
Par : Floriane Bléas

Un "fils merveilleux", un "grand frère idéal", un "jeune homme lumineux". 72h après la mort brutale de son fils Alexandre dans l'attentat de Londres, Philippe Pigeard témoigne.

C'est un père meurtri qui témoigne. Mardi 6 juin 2017, dans un communiqué, Philippe Pigeard, le père d'Alexandre, tué dans l'attentat de Londres, a dénoncé une "injustice inouïe".

"L'un des tueurs l'a mortellement poignardé, alors qu'il était en train de travailler à la terrasse du Boro Bistro, où il était employé", rappelle-t-il. Son fils, 27 ans, s'était établi depuis neuf mois dans la capitale britannique, avec pour objectif d'y parfaire son anglais. "Il devait participer à l'ouverture d'un restaurant ensuite à Nantes."

À Londres pour récupérer la dépouille de son fils

Le soir de l'attentat, Philippe Pigeard est devant sa télévision. "J'étais en train de regarder la BBC." Il reconnaît immédiatement "les premières images du quartier""D'habitude, il nous envoyait tout de suite un SMS pour dire : 'Papa, ça va'. J'ai appelé. Ça sonnait dans le vide."

Une demi-heure plus tard, il apprend le décès d'Alexandre. Un "fils merveilleux", un "grand frère idéal", un "jeune homme lumineux". Mardi 6 juin 2017, Philippe Pigeard se trouvait à Londres, pour y récupérer la dépouille de son enfant.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques