Tendance Ouest

Course automobile : Rouen a son champion Loisirs

Chevelure argentée, la classe au volant comme dans la vie, le Rouennais Raymond Narac (à gauche) a triomphé au Mans

Course automobile : Rouen a son champion

14h00 - 23 juillet 2013 - par F.G

Le Gentleman driver a encore frappé. Au volant de la Porsche 911 du team Imsa Performance Matmut, Raymond Narac a remporté, le mois dernier, les 24 heures du Mans pour la deuxième fois dans sa catégorie.

Les puristes préciseront que le pilote local a soulevé le trophée en GTE-AM, mais cette catégorie n’a d’amateur que le nom. “Chaque année, le niveau monte et c’est une course à haut risque”, insiste l’as du volant à la chevelure argentée. Et ce n’est pas la mort  du Danois Allan Simonsen, qui le contredira.

Une rencontre décisive 

C’est à l’âge de 11 ans que Raymond Narac ressent ses premiers frissons au son des crissements de pneus. L’enfant encourage son frère qui participe au championnat de France de la Montagne. Dès cet instant, le parcours de cet homme toujours en mouvement est rythmé par sa “passion du défi, des records, de l’exigence et des résultats”. Après avoir intégré la concession Porsche du Mont-Riboudet à Rouen en 1989 en tant que mécanicien, il apprend tout sur la mise au point des châssis au sein de l’écurie Larbre. Technicien reconnu,il décide de se mettre à son compte en 1996.

En 2005, une rencontre va changer sa vie:  celle de Daniel Havis, le président de la Matmut. Grâce au soutien de la société rouennaise, son rêve de monter dans un baquet pour jouer la victoire devient réalité.

A 46 ans, Raymond Narac mène aujourd’hui de front la gestion de deux centres Porsche et sa passion pour la course automobile qui requiert une hygiène de vie irréprochable et un entraînement régulier. Cela lui réussit bien : en huit ans, il s’est fait un palmarès flatteur et occupe la tête du championnat du monde amateur. Son seul regret ? “Avoir commencé si tard”.

Partager l'article

Articles sur le même thème

Commenter l'article