Tendance Ouest

Veules-les-Roses, un si joli  petit village Loisirs

Le charmant village de Veules-les-Roses offre de multiples activités aux visiteurs dans un cadre paisible.
© Photo Mairie de Veules-les-Roses

Veules-les-Roses, un si joli petit village

18h00 - 22 juillet 2013

Son nom ne vous est pas inconnu. Veules-les-Roses a été sacrée sixième village préféré des Français par les téléspectateurs de France 2.

Cette station balnéaire possède de beaux atouts : c’est l’un des plus anciens villages du Pays de Caux et la plus grande plage de sable de la région. Elle accueille  aussi le plus petit fleuve de France, La Veules, 1194 mètres de long. Des travaux ont été réalisés pour lui permettre de couler à l’air libre avec un jardin surbaissé, après avoir végété sous un parking. Ainsi peut-on aujourd’hui suivre son cours du début à la fin et croiser sources et moulins. Au Moyen Age, on en comptait douze. Quatre sont encore vivants.

Le charme de l’ancien

Si Veules-les-Roses garde son âme du passé, avec ses colombages, ses grandes villas balnéaires et ses monuments d’avant-guerre, elle n’en est pas moins un village qui bouge. L’ancien casino a été transformé en restaurant qui s’ajoute à plusieurs autres, dont deux gastronomiques. On y sert la fameuse huître veulaise, récompensée par une double médaille d’or et de bronze au dernier Salon de l’agriculture.

Un tour en petit train permet une visite guidée confortable de la cité. De quoi découvrir la quantité d’ateliers d’artistes peintres et sculpteurs et le front de mer très apprécié.

La plage s’anime

La plage de sable s’anime en été avec sa pataugeoire et son jardin d’enfants. La baignade est surveillée depuis début juillet et la cabane des “crevettes roses”, proche du poste de secours, propose des activités pour les plus jeunes avec concours, sorties découvertes et parties de pêche... “Lire à la plage” permet de le faire gratuitement sur des transats : de quoi se détendre dans un cadre idyllique entre mer et campagne. 

Partager l'article

Articles sur le même thème

Commenter l'article