Tendance Ouest

Ligne Paris-Normandie : Frédéric Cuvillier demande à RFF d'accélérer

14h48 - 04 mars 2013 - par T.B

Le 28 février, Frédéric Cuvillier, ministre délégué aux Transports, a écrit à Jacques Rapopport, président de Réseau Ferré de France (RFF) lui demandant de mener rapidement les études préalables au lancement du projet de ligne nouvelle Paris-Normandie.

Dans cette lettre, Frédéric Cuvillier demande précisemment au président de RFF "de mener, d'ici mai 2013, des études qui permettront de mettre en exergue, sur l'ensemble du périmètre géographique du projet, les partis d'aménagement présentés au débat ainsi que les alternatives potentielles, en identifiant les réductions du coût total de l'opération qui en résulteraient". Alain Le Vern, président (PS) de la Région Haute-Normandie, voit dans cette démarche "une nouvelle démonstration de l'écoute du gouvernement et de son intérêt pour notre territoire. Je me félicite que le ministre nous ait entendu".

Frédéric Cuvillier s'était rendu à Rouen le 1er février dernier, accompagné de Laurent Fabius, pour évoquer les grands projets d'infrestructures routières et ferroviaires à mener dans la région, notamment la LNPN.

Partager l'article

Articles sur le même thème

2 commentaires

  1. Florestan
    04 mars 2013 , 23:00

    Sauf que Monsieur Le Vern s'attribue le mérite d'autrui: sur le point précis et essentiel du financement des études préalables par RFF de la future LNPN, ce sont les élus bas-normands qui se sont mobilisés sans relâche auprès du ministère des Transports (Bernard Cazeneuve ministre délégué aux affaires européennes ancien maire de Cherbourg, Laurent Beauvais président de région, Pierre Mouraret vice président de région et maire de Dives sur Mer et Clotilde Valter députée de Lisieux)... On attend de voir si Monsieur Le Vern sera capable de se mobiliser autant pour la défense de ce projet qu'il soutient comme la corde soutient le pendu quand il s'agira de savoir s'il est possible ou non de faire passer dans le Mantois, à la fois une LGV nouvelle et un nouveau RER (Eole): on verra alors si rouler les mécaniques suffit ou non!

  2. Mathieu
    05 mars 2013 , 10:26

    C'est un peu affligeant de voir le temps perdu sur cette affaire : si on avait un peu moins naïf quand sarkozy avait voulu le TGV jusqu'au Havre, on aurait signé le projet Bussereau et les travaux auraient démarrés mais il faut croire que pour certaines élus, l'important c'est d'offrir du reve aux habitants pas des réalisations concrètes...

Commenter l'article