Tendance Ouest

Dans les transports, la fréquentation bat des records Actu

Frédéric Sanchez, président de la Crea (au centre), et Yvon Robert, maire de Rouen (à droite) en visite au Poste de commandement de la TCAR.

Dans les transports, la fréquentation bat des records

08h00 - 29 novembre 2012 - par T.B

Depuis la fermeture du Pont Mathilde, le Poste de commandement centralisé (PCC) de la TCAR est en ébullition. C’est ici, en face du Théâtre des Arts, qu’est surveillé et piloté en temps réel tout le réseau de transports en commun de l’agglomération.

Soit 19 lignes. Entre les embouteillages bloquant certains bus et la hausse de la fréquentation, la “tour de contrôle” est sur le qui-vive.

Le métro en tête :

Depuis le début de la crise, le réseau a enregistré une augmentation de la fréquentation de 8 %. Près de 4 500 nouvelles cartes Astuce ont été distribuées, dont 10 % de nouveaux abonnements. “Certains jours, nous avons noté jusqu’à 200 000 validations de voyages”, détaille Elie Franc, le directeur général de la TCAR. Un chiffre record. Le métro transporte jusqu’à 65 000 voyageurs quotidiens.

Sa fréquentation est en nette hausse (+15 %). Que ce soit pour celui-ci, les Teor ou la ligne 7 de bus, “on remarque une forte charge sur le tronc commun, en centre-ville”. Néanmoins, plusieurs “points noirs”, où les bus prennent du retard, sont identifiés : place St-Hilaire (T1), route de Darnétal (T2 et 3) Gambetta (lignes 4, 11 ou 13), rue des Faulx et, par moment, le croisement du Théâtre des Arts.

Partager l'article

Articles sur le même thème

Commenter l'article