Tendance Ouest

A Venoix, Eco Home veut rompre avec l'immobilier traditionnel Actu

A Venoix, 30 maisons comme celles-ci doivent voir le jour d'ici à 2015. Quatre de trois pièces, sur une surface de 70 m2.
© DND Architectes

A Venoix, Eco Home veut rompre avec l'immobilier traditionnel

09h08 - 29 avril 2013 - par F.B

Trente nouvelles maisons dans le quartier de Venoix, à Caen : c'est un programme d’envergure qui verra le jour au croisement de l’avenue Henry Chéron et de la rue Saint-Gerbold d’ici à 2015.

Porté par Investir Immobilier, ce hameau, baptisé Eco Home, sera construit sur l'ancienne emprise d'Acibois. "Cette société a déménagé à Mouen. Ce qui a libéré un peu plus d'un hectare. C'est assez exceptionnel en ville", note Frédéric Alves, directeur d'Investir Immobilier.

Priorité aux piétons et aux cyclistes

Autre point fort du projet : les voies piétonnes qui desserviront les venelles d'entrée des habitations. "Le hameau de Venoix a cherché à donner une place différente à la voiture sans pour autant la bannir". Des zones de stationnement privatif des véhicules seront donc créées, notamment aux entrées. Des places pour les visiteurs sont également prévues. Mais au coeur de l'îlot, la priorité sera donnée aux piétons et aux cyclistes. Les habitants auront toutefois la possibilité d'aller jusqu'à chez eux en voiture, le temps par exemple de déposer les courses.

Ossature bois

Les constructions, toutes exposées au sud, seront réalisées en ossature bois. Le même matériau a été retenu pour les bardages, à l'exception de l'entrée qui sera réalisée en crépi pour  "apporter de la diversité au projet". Les habitations disposeront d'un sas d'entrée, d'un sellier et d'un jardin. De quoi satisfaire les familles.

Uniquement en location

Mais, les maisons d'Eco Home ne seront pas proposées à la vente. Un seul investisseur a en effet choisi d'acquérir le tout. Les biens seront donc mis en location, "avec un loyer autour de 800€", indique Frédéric Alves. Le chantier doit démarrer à l'automne.

Partager l'article

Articles sur le même thème

Commenter l'article