Tendance Ouest

Lieux de mémoires et sites liés au débarquement allié à la recherche de nouveaux publics

16h26 - 24 mars 2013 - par T.V

A la veille des commémorations du 70ème anniversaire du débarquement allié en Normandie les sites de mémoire et musées veulent conquérir un nouveau public.

A l'aube du 70ème anniversaire du débarquement allié en Normandie, les sites du tourisme de mémoire se mobilisent pour conquérir de nouveaux publics. S'il n'était au départ qu'un pèlerinage des anciens combattants, le tourisme de mémoire est aujourd'hui un enjeu économique.

Au Salon mondial du tourisme, qui ferme ses portes, ce dimanche soir, à Paris, un espace entier  était consacré pour la première fois au sujet qui concerne des centaines de sites en France, et notamment, les plages du débarquement allié, cimetières, et autres musées militaires.

En 2010, le tourisme de mémoire a attiré 6,2 millions de visiteurs en France, mais le public est bien plus large, 80 % des sites gratuits ne comptabilisent pas les visites.

Dans le Calvados, les visiteurs des plages du débarquement, des cimetières américain de Colleville-sur-Mer et allemand de la Cambe ou encore du Mémorial  de Caen ont, de juin à septembre 2011, suscité 224 millions d'euros de retombées économiques, selon une étude récente publiée par Atout France.

La clientèle étrangère, représente 45% des visiteurs. Ce sont les Britanniques et Allemands qui sont les plus nombreux, suivis des Belges, des Néerlandais et des Américains, et ils disposent en général d'un fort pouvoir d'achat, souligne l'étude.

L'objectif des ministères du Tourisme et de la Défense est de dynamiser la  filière, en améliorant notamment l'accueil et l'accessibilité, et élargir l’offre par le coup de projecteur qui sera donné avec les commémorations du débarquement allié l’an prochain.

Partager l'article

Articles sur le même thème

Commenter l'article