Attentat de Marseille: les cinq personnes gardées à vue remises en liberté

17h55 - 06 octobre 2017

Un policier pointe son arme sur un homme au sol à quelques mètres du corps d'une victime d'une attaque à la gare Saint-Charles de Marseille le 1er octobre 2017 - Paul-Louis LEGER [AFP]

Les cinq personnes placées en garde à vue après l'attaque devant la gare Saint-Charles à Marseille, au cours de laquelle un Tunisien de 29 ans a tué dimanche deux jeunes cousines avant d'être abattu, ont été remises en liberté, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Interpellés mardi à Marseille, les quatre hommes, âgés de 32 à 56 ans, et la femme, âgée de 35 ans, ont été relâchés "en l'absence d'éléments incriminants à ce stade", a-t-on précisé de même source. Ils avaient été placés en garde à vue pour association de malfaiteurs terroriste criminelle, les enquêteurs cherchant à déterminer s'ils avaient pu apporter un soutien logistique au tueur, Ahmed Hanachi. A LIRE AUSSI.Attentat "imminent" déjoué: le point sur l'enquêteAttentat déjoué: 3 hommes proches des suspects mis en examen et écrouésAttentat déjoué en région parisienne: un sixième suspect mis en examen et écrouéAttentat "déjoué": un réseau téléguidé depuis la SyrieAttentat déjoué: conférence de presse du procureur Molins