Football (Ligue 1, 8e journée) : Le Stade Malherbe de Caen poursuit sa formidable moisson à Rennes ! 

Par S.L

22h02 - 30 septembre 2017

Jan Repas et les Caennais signent la meilleure entame de championnat de l'histoire du club après celle réalisée en 2015. - Sylvain Letouzé

Face à des Rennais totalement à côté de leur sujet, les Caennais n'ont eu besoin que d'un tout petit but "contre son camp" de Bensebaini, ce samedi soir 30 septembre 2017, pour aller décrocher trois nouveaux points et confirmer leur mois de septembre quasi parfait sur le plan comptable. 

Le match. Rapidement à l'aise dans leurs crampons, les Caennais neutralisent facilement de timides rennais. Sans concéder la moindre occasion de but, le club normand laisse filer solidement les minutes et trouve la faille sur son unique occasion du premier acte. Au sortir de la demi-heure de jeu, Santini se défait de son adversaire direct et se voit involontairement "aidé" par Bensebaini qui trompe son propre gardien (35e). Un but nettement suffisant tant Rennes ne réagit pas.  Caen tranquille, Rennes fantomatique Le second acte est encore plus criant en la matière. Bazile est tout proche du second but d'entrée (47e) mais Rennes n'est pas plus tranchant. Au contraire, les Caennais gèrent très facilement leur acquis, sans qu'un Stade Rennais indigent ne puisse contrecarrer cette vérité. Malgré "un de ses plus mauvais matchs depuis le début de saison" comme l'a affirmé Julien Féret, Caen s'impose finalement très logiquement et compte 15 points après 8 journées.  Le but.  35e : Centre de M'Bengue qui trouve Santini en coeur de surface de réparation. Le Croate contrôle, bat Gnagnon mais butte sur Koubek qui repousse son essai… dans les pieds de Bensebaini qui ne peut éviter le " CSC ". Rennes : 0- Caen : 1 Réaction.  Julien Féret (cap. Caen) : "On a été l'équipe la plus efficace. On n'a pas fait le match qu'on voulait. C'est peut -être un de nos plus mauvais matchs mais je pense que c'est notre confiance qui nous a permis de gagner et notre solidité. On a encaissé 4 buts en 8 journées, depuis que je suis à Caen, je n'ai jamais vu ça".  Le fait du match.  59e minute : Sur un corner rentrant de Khazri, M. Delerue interrompt les débats, pretextant que sa montre destinée à la "goal line technology" lui a indiqué le but rennais. Rapidement, le référé se dirige vers ses assistants et le délégué du match qui lui dément cette décision. Les palabres durent et le jeu reprend finalement avec un "but" annulé pour Rennes. Jamais les Rennais ne trouveront ensuite les ressources pour marquer un "vrai" but.  Fiche technique. Mi-temps : 0-1, Arbitre : M. Delerue Avertissements : Rennes : Bensebaini (1ere), Traoré (24e), Khazri (45+1), Caen : Santini (21e). RENNES : Koubek, Gnagnon, Bensebaini, Nyamsi, André (cap), Baal, Traoré, Kharzi, Bourigeaud, Mubelé, Amalfitano (Maouassa 52e), entr : Christian Gourcuff CAEN : Vercoutre, Guilbert, M'Bengue, Genevois, DaSilva, Ait-Bennasser, Féret (cap), Bazile (Sankoh 71e), Repas (Bessat 64e), Rodelin (N'Kololo 81e) Santini, entr : Patrice Garande BUT : Caen : Bensebaini (csc 35e)