Robert de Niro et Tommy Lee Jones dans l'Orne

Article publié le 08 octobre 2012 à 09h02

robert-de-niro-et-tommy-lee-jones-dans-orne

L'ombre de Robert Niro plane depuis plusieurs semaines sur Le Sap (Orne), village au coeur de la communauté de communes "pays de Camembert" où Luc Besson tourne dans la plus grande discrétion son prochain film "Malavita", avec deux autres acteurs américains, Michèle Pfeiffer et Tommy Lee Jones.

 "Moi je l'ai vu car j'ai été figurant. Mais la plupart du temps, on ne voit que sa Mercedes blindée noire dans laquelle il parcourt les 150 mètres qui sépare sa loge mobile de la maison où ils tournent. C'est tellement fugitif qu'on le reconnaît à peine", raconte Gérard Rosé, adjoint au maire de Le Sap.
  

L'élu a multiplié les arrêtés réglementant le stationnement et l'accès à certaines rues ces dernières semaines. L'équipe de Luc Besson, qui selon M.
Rosé vit la moitié de l'année dans un château à quelques kilomètres de là, a prévu de tourner une vingtaine de jours à Le Sap, entre fin août et fin octobre.
  

L'accès au "fort Monpellier", la maison aux volets bleus où les caméras tournaient ce vendredi, est interdit par des vigiles qui, rigoureusement, tiennent à distance journalistes et photographes.
  

A quelques dizaines de mètres, sur la paisible place du village, le tournage passait presque inaperçu. De la boulangerie au bar, on estime que les "acteurs sont des gens comme les autres". "Moi je n'aimerais pas qu'on vienne m'embêter dans mon travail. Je comprends que pour eux ce soit pareil", résume la patronne du café. "Certaines rues sont barrées. Mais ça n'est pas plus embêtant que quand il y a des travaux de réfection de la chaussée", ajoute-t-elle.
  

"De toute façon, quand ils tournent il y a des grandes bâches noires et des chiens", raconte la boulangère, en face de la maison aux volets bleus.
  

La mairesse UMP du village fort d'un millier d'âmes, Marie-Thérèse Maizaud, préfère laisser la supervision de l'événement à son adjoint. "Avec la crise, j'ai d'autres choses à gérer", dit-elle, précisant que la commune est ravie d'accueillir le tournage.
  

Il semble qu'il n'y ait que le brocanteur pour relever une conséquence notable du tournage : "j'ai multiplié mon chiffre d'affaires par deux depuis qu'ils sont là", affirme-t-il.
  

Adapté d'un roman de Tonino Benacquista, "Malavita" raconte l'histoire d'un "repenti de la mafia new-yorkaise sous protection du FBI", Robert de Niro, qui "s'installe avec sa famille dans un petit village de Normandie".
  

Sa sortie en France et sur le marché international, est programmée pour le deuxième semestre 2013.

Retrouvez l'actualité de votre région sur le site tendanceouest.com.