Judo : un air de Mongolie à l'Avant Garde caennaise

Judo : un air de Mongolie à l'Avant Garde caennaise
Le
Par :

Arrivé en juin 2010 en France pour fuir son pays d’origine, Bayartulga Jambaldorj a rapidement été orienté vers l’Avant-Garde caennaise...

Âgé de 28 ans, il fait partie des tous meilleurs judokas mongols, lui qui monte sur le tatami depuis l’âge de 6 ans. Il évolue aujourd’hui à 28 ans, en -73kg. Avec l’AGC, il participait samedi 12 et dimanche 13 novembre au championnat de France de Première division à Liévin. Les mauvais résultats obtenus renvoient l’AGC au niveau inférieur. Pas de quoi altérer l’envie de pratiquer de “Bayar”.

Malgré la barrière de la langue, il s’est rapidement intégré, comparant l’AGC à “une famille”. “Bayar a la technique pure du judo asiatique, moins physique que le judo européen, et il a donc beaucoup de choses à nous apprendre”, note Florent Rouget, le président de la section judo de l’AGC.  “Je veux devenir français et pouvoir travailler ici”, confie la nouvelle arme du club.


1234
Je suis Normand Participez au concours jeune reporter et tentez de gagner des cadeaux !
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques
A l'antenne