Calvados : jugé pour vol, il assure qu'il y a "erreur sur la personne"

Calvados : jugé pour vol, il assure qu'il y a "erreur sur la personne"

Le box dans lequel se tiennent les prévenus détenus au tribunal de grande instance de Caen (Calvados)

Le
Par : Joëlle Briant

Un algérien âgé de 24 ans a été jugé le mercredi 13 septembre 2017 par le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) pour vol avec dégradations en récidive commis le matin du dimanche 30 avril 2017 dans l'agglomération.

Dimanche 30 avril 2017, un jeune Algérien se trouvant à proximité d'un véhicule à la vitre brisée et dont l'habitacle a été fouillé est appréhendé pour vol. Il a comparu pour ce délit devant le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) le mercredi 13 septembre 2017. L'homme a été jugé incarcéré pour d'autres causes.

Mis en cause par un témoin

Vers 7h du matin ce jour-là, un Caennais entend un bris de verre provenant de la rue. Ouvrant son volet, il voit un homme vêtu de noir prendre la fuite. La vitre d'un véhicule vient d'être brisée avec un caillou. Sur la banquette arrière des sacs entassés ont été fouillés. Un peu plus loin, un individu correspondant à la description donnée est interpellé. Il titube mais s'avère négatif aux tests d'alcoolémie. Il explique qu'il est sous valium et qu'il en a pris une dose plus importante. Malgré les dires du témoin, qui le reconnaît formellement, il affirme que celui qu'il a vu, ce n'est pas lui.

Pour la procureure les faits sont caractérisés

Le prévenu, arrivé en France en 2015, a été interdit de territoire français en raison de plusieurs délits. Pour la procureure, malgré ses dénégations, l'homme est en état de récidive. "Le témoin ainsi que la fuite sont des éléments qui caractérisent les faits. De plus il n'y a pas grand monde dans les rues si tôt un dimanche" Elle requiert 3 mois de prison ferme.

L'avocat de la défense rappelle que son client a été interpellé parce qu'il titubait, le fait qu'il soit vêtu de noir ne représentant pas une caractéristique. "Le témoin ne l'a pas vu briser la vitre, mais juste près de la voiture. Tout cela est trop imprécis. Il y a de fortes probabilités qu'il y ait erreur sur la personne."

L'affaire a été mise en délibéré au mercredi 27 septembre 2017.


1234
Tendance Live Cherbourg
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques