"Devoirs faits" au collège : le dispositif qui inquiète les enseignants

"Devoirs faits" au collège : le dispositif qui inquiète les enseignants

Le dispositif Devoirs Faits devrait entrer en vigueur au retour des vacances de Toussaint. Illustration © Gilles Anthoine

Le
Par : Célia Caradec

Le gouvernement veut mettre en place après les vacances de la Toussaint le dispositif "Devoirs faits", une aide aux devoirs dans les collèges. Avec quel budget ? Pour combien d'élèves ? Des questions soulevées par les enseignants.

La corvée des devoirs à la maison sera-t-elle bientôt de l'histoire ancienne ? Ce sera peut être le cas dans les collèges, après les vacances de la Toussaint, avec le dispositif "Devoirs Faits" souhaité par le gouvernement. Les élèves volontaires pourront faire leur devoirs sur place, en dehors des heures de cours. Son organisation est laissée en grande partie libre au chef d'établissement.

Pour qui ?

Le dispositif concerne tous les élèves "volontaires". Néanmoins, c'est à chaque établissement de définir la taille du groupe d'élèves, "en fonction des besoins et des moyens dont il dispose" précise le ministère de l'Éducation Nationale. L'équipe enseignante pourra proposer l'aide aux devoirs à des élèves identifiés comme en difficulté, mais les familles pourront aussi solliciter le collège.

Avec qui ?

Là encore, sur la base du volontariat, les encadrants pourront être des professeurs, des CPE, des assistants d'éducation, des volontaires du Service civique - 10.000 doivent être recrutés - , ainsi que des associations spécialisées.

Comment le financer ?

Le gouvernement table sur une enveloppe de 150 millions d'euros, afin de financer les heures supplémentaires des professeurs.

Au Snes-FSU, premier syndicat de professeurs dans le second degré, on dénonce un flou qui demeure autour de la mise en place de cette mesure. "Pour que cela soit vraiment efficace, il faudrait que Devoirs Faits fasse le lien avec ce qui se passe en classe" souligne Pascal Roger, secrétaire départemental du Snes-FSU dans la Manche  :

0:00
0:00

"On a l'impression qu'il s'agit d'une rustine. Il y a deux ans, la réforme du collège diminuait le nombre d'heure d'enseignement... Et aujourd'hui on vient nous dire qu'il faut mettre en place une aide aux devoirs" poursuit Pascal Roger.

0:00
0:00

Autre interrogation du syndicat : le ramassage scolaire sera-t-il compatible avec cette mesure ? Enfin, la précarité des emplois en service civique est aussi pointée du doigt par la FSU.


1234
Tendance Live Cherbourg
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques