En 2020, Frédéric Sanchez quittera la mairie de Petit-Quevilly

En 2020, Frédéric Sanchez quittera la mairie de Petit-Quevilly

En 2020, Frédéric Sanchez ne se présentera pas à sa succession à la mairie de Petit-Quevilly.

Le
Par : Aurélien Delavaud

Le président de la Métropole Rouen Normandie (Seine-Maritime) l'a annoncé ce jeudi 7 septembre 2017. En 2020, après trois mandats de maire de Petit-Quevilly, Frédéric Sanchez quittera ses fonctions. Sans préciser de quoi sera fait son avenir.

"Je ne serai pas candidat à la mairie de Petit-Quevilly (Seine-Maritime) en 2020." C'est d'un ton ferme et décidé que Frédéric Sanchez a livré cette information ce jeudi 7 septembre 2017 lors de sa traditionnelle conférence de presse de rentrée. Le président de la Métropole Rouen Normandie envisage déjà la refonte des collectivités territoriales évoquée par le gouvernement et la possibilité que les maires ne soient plus autorisés à diriger une métropole.

Une autre mairie ou prolonger à la Métropole ?

Briguer la mairie de Rouen ou conserver son siège à la Métropole ? Pour le moment, l'élu affirme ne pas avoir fait de choix quant à son avenir politique. Sa candidature à sa propre succession à la tête de la Métropole pourrait en partie dépendre du mode de scrutin, lui qui plaide pour une élection au suffrage universel direct.

Après 19 ans passés à sa tête, une page se tournera alors à la mairie de Petit-Quevilly. Mais Frédéric Sanchez n'exclut pas non plus, pour le moment, de rester siéger au conseil municipal. Mais plus en tant que premier édile. "Trois mandats c'est l'horizon. Après, un changement est nécessaire pour le renouvellement de la vie politique", justifie l'élu.


1234
Tendance Live Cherbourg
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques