Calvados : elle menace d'égorger deux agents des services sociaux

Calvados : elle menace d'égorger deux agents des services sociaux

Le tribunal de grande instance de Caen (Calvados)

Le
Par : Joëlle Briant

En janvier 2017, une jeune femme s'emporte au Centre communal d'action sociale (CCAS) de Colombelles, près de Caen (Calvados) et menace de mort deux agents. Mardi 5 septembre 2017, le tribunal de grande instance l'a jugée pour ces faits.

Mélody Reinbolt, âgée de 25 ans, a été jugée par le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) mardi 5 septembre 2017. Il lui est reproché, les mercredi 25 et mardi 31 janvier 2017, d'avoir menacé de mort deux personnes chargées de mission de service public, ceci à Colombelles, près de Caen. La femme a agi en récidive et ne s'est pas présentée à l'audience.

"Je vais vous égorger comme des moutons"

Convoquée le mardi 24 janvier 2017 au tribunal pour enfants la jeune femme ne s'y présente pas. Le lendemain, elle se rend au CCAS prétendant ne pas avoir été informée du rendez-vous. Elle s'en prend aux deux employées présentes : "Je vais retourner votre bureau et tout cramer là-dedans !" Elle marque ensuite son départ par un coup de pied dans la porte. Le mardi suivant, elle revient en menaçant : "Je vais vous égorger comme des moutons, j'en ai rien à foutre d'aller en prison !" Elle est accompagnée par ses jeunes enfants apeurés.

Déjà condamnée à de la prison ferme pour les mêmes faits

La prévenue qui regrette ses propos et les met sur le dos de la colère n'en est pas à son coup d'essai puisqu'elle a connu l'incarcération en 2015 pour outrages accompagnés de menaces de mort.

L'avocat de la partie civile évoque une personne qui n'en a strictement rien à faire de la justice comme elle le dit elle-même. Il insiste sur la peur ressentie par les deux victimes à l'idée d'être de nouveau confrontées à cette situation et sollicite 1 500 euros de préjudice moral pour chacune.

Pour la procureure, les propos à l'égard des travailleurs sociaux sont d'une violence extrême. Prenant également en considération qu'il s'agit là d'une deuxième récidive, elle requiert 8 mois de prison ferme.

Mélody Reinbolt écope de 8 mois de prison ferme, de 500 euros de dommages et intérêts à verser à chacune des deux victimes et de 500 euros de frais de justice.


1234
Tendance Live Cherbourg
Trophées Espoirs de l'Economie 2017
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques