Handball (N1F). Colombelles l'emporte dans la douleur face au Havre (N2)

Handball (N1F). Colombelles l'emporte dans la douleur face au Havre (N2)

Maud Gilbert, qui a pris le rôle de pivot, en doublon avec Mathilde Ruel, a fait preuve d'efficacité dans la récupération de balle. © Léa Quinio

Le

Ce mercredi 6 septembre 2017 (20h), Colombelles (Calvados) disputait son 4e match de préparation face à la réserve du Havre (N2). Non sans difficultés, le CLCH s'est imposé de deux unités (24-22).

N'enregistrant que des succès lors de ses matchs amicaux, certes, contre des équipes de calibre inférieur, Colombelles l'a une nouvelle fois emporté face au Havre (24-22). Évoluant en Nationale 2, les havraises ont posé quelques problèmes aux locales, notamment en contre-attaque, sur jeu rapide.

Dans un faux rythme engagé en début de rencontre, où il a fallu attendre presque quatre minutes avant que Colombelles ne déclenche le compteur, c'est finalement le Havre qui prenait les devants (1-2,5') pour l'unique fois de la rencontre. En recherche de solutions offensives, Colombelles pouvait finalement compter sur une bonne efficacité défensive pour remettre les compteurs à zéro au quart d'heure de jeu (7-7, 15'). "Le travail défensif était le gros projet jusqu'ici. En attaque, il y a encore de gros ajustements à faire, des automatismes à mettre en place. Il nous reste un match amical pour travailler", souligne Mathilde Hamel, l'une des trois gardiennes de but. 

Un manque de justesse technique

Même si l'arbitrage laissait à désirer (au vue des mécontentements des deux coachs), les colombelloises ont réellement manqué d'efficacité technique. Avec trois nouvelles joueuses, que sont l'ailière Laura Chédrue, Mathilde Arstand et la gardienne Pauline Le Dret, le CLCH n'a pas réussi à exploiter toutes les opportunités que lui laissait le Havre dans le secteur offensif, faute de nombreuses pertes de balle (15-14,30').
Au retour des vestiaires, le scénario semblait être identique. Efficaces notamment sur les ailes, Colombelles n'a pas réussi à mettre à profit les shoots de la base arrière, puisque 50% des buts marqués (hormis les jets de 7m) ont été inscrits par Godey, Ruel, ou Chédrue, sur les ailes, ou en pivot. "Comme on a plus les mêmes joueuses et les mêmes gabarits, il faut adapter notre jeu par rapport au groupe. On a des jeunes qui apportent de la vitesse au niveau des ailes, il faut en faire notre atout", poursuit la portière colombelloise.

La défense comme atout

Avec seulement 4 réalisations lors du premier quart d'heure de la seconde période (19-18, 45'), avant de terminer avec deux longueurs d'avance (24-22, 60'), Colombelles a encore quelques réglages offensifs à opérer d'ici le coup d'envoi de la saison. Son agressivité défensive, point fort du collectif, sera testée d'ici à deux semaines lors d'un premier déplacement périlleux à Angoulême "On verra réellement ce qu'on vaut face à cette équipe de N1. Ça sera le premier grand test", conclut Mathilde Hamel. 
En attendant, les colombelloises disputeront leur premier match officiel ce samedi 9 septembre face à Saint-Lô (N3), à l'occasion du 1er tour de Coupe de France.

Fiche Technique : Gagez 5 (3 jets de 7m), Arstand, François 2, Tracol 5 (1 jet de 7m), Godey 4, Gilbert 1, Chédrue 2, Ruel 4, Schopp 1. GB : Thépaut 4 arrêts, Hamel 4 arrêts, Le Dret 3 arrêts.


1234
Tendance Live Cherbourg
Trophées Espoirs de l'Economie 2017
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques