Rentrée scolaire : une opération école morte à Caen

Rentrée scolaire : une opération école morte à Caen

Opération "école morte" ce mercredi devant l'établissement Reine Mathilde, dans le quartier de la Guérinière.

Le
Par : Marie-Charlotte Nouvellon

Opération "école morte" ce mercredi 6 septembre 2017 à l'école Reine Mathilde, dans le quartier de la Guérinière à Caen (Calvados). Pour protester contre la fermeture d'une classe, les parents ont bloqué l'école.

C'est lundi 4 septembre 2017 au matin, le jour de la rentrée, que les parents et enseignants de l'école primaire Reine Mathilde dans le quartier de la Guérinière à Caen (Calvados) ont découvert qu'une classe de CE1/CE2 fermait cette année. Dans la hâte, les élèves concernés ont gagné une autre classe, avec un nouvel instituteur.

"Apprendre à lire c'est déjà beaucoup, si en plus elle se retrouve dans une classe de 30"

Ce mercredi 6 septembre 2017, une opération "école morte" était organisée pour protester contre cette mesure. Devant les grilles fermées et les banderoles improvisées pour l'occasion, les parents témoignent de leur désarroi. "Ma fille rentre en CP, c'est déjà beaucoup d'apprendre à lire, si en plus elles se retrouvent dans une classe à 30..." s'inquiète une maman.

Pourtant, les classes de cette école, qui appartient à un réseau d'éducation prioritaire, ont des effectifs limités à 25 élèves. Mais s'ajoutent ici les enfants de la classe ULIS, qui assistent à tous les enseignements fondamentaux : français, mathématiques... "C'est inadmissible qu'ils soient autant, surtout dans des classes de CE1/CE2 où c'est très important d'être en petit nombre pour pouvoir apprendre correctement, souligne une autre mère d'élèves. Si on ne met pas un stop maintenant, ils seront à 30 ou 35 dans quatre ans !"

Des inscriptions supplémentaires en cours d'année

Autre inquiétude des parents : les logements qui entourent l'école, vides pour le moment, mais qui accueilleront très certainement dans les prochains mois de nouvelles familles. "Dans l'année, il y aura de nouvelles inscriptions, poursuit-elle. Et dans notre quartier, il y a aussi beaucoup d'enfants qui arrivent sans parler français : pour les institutrices, c'est impossible de tout gérer !" L'école accueille aussi une dizaine d'enfants handicapés, dont trois dans une seule et même classe de CP.

La pilule passe mal après les annonces du gouvernement cet été. "On nous avait promis que l'éducation prioritaire serait chouchoutée..." glisse une enseignante, visiblement déçue. À la rentrée prochaine, l'école de la Reine Mathilde devrait bénéficier du dédoublement des CP... et donc rouvrir des classes.

Mobilisation. À Caen, deux autres écoles se mobilisent contre une fermeture de classe: opération "école morte" à Louis Le Chatelier et manifestation des parents à 12h devant l'école Henri Brunet.


1234
Tendance Live Cherbourg
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques