Startup Weekend : 54 heures pour créer des entrepreneurs dans la Manche [Publireportage]

Startup Weekend : 54 heures pour créer des entrepreneurs dans la Manche [Publireportage]

Start-up week-end de Mont-Saint-Aignan 2016 © Thomas Ciezar

Le
Par : Maÿlis Leclerc-de-Sonis

Le week-end du 21-22 octobre, un premier 'Startup weekend' est organisé à Saint-Lô. Une nouveauté dans la Manche, à l'initiative de la CCI Ouest Normandie.

C'est une première pour la ville de Saint-Lô, mais aussi pour la Manche. Du vendredi 20 au dimanche 22 octobre, environ 80 participants sont attendus pour un "Startup Weekend".

Le concept de 'Startup weekend' a une dizaine d'années. Il s'est développé d'abord aux Etats-Unis puis en France: il s'agit de réunir environ 80 personnes en un lieu pendant 54 heures pour leur permettre de transformer des idées en entreprises. "Le concept est, le temps d'un week-end, de tester son idée de business dans un cadre très détendu et libre, pour évaluer sa faisabilité et son intérêt." explique Frédéric Cosniam, Conseil d'entreprises de la CCI.
Le lieu choisi pour cette première édition est le campus 2 de Saint-Lô, dans les locaux de l'Ecole Supérieure des métiers et du Management du FIM.

On commence par un lancé de chaussures?

Vendredi 20 octobre à 17h le top départ est donné: " les 80 participants se réunissent. Après une animation insolite, genre lancé de chaussures, pour briser la glace, on les rassemble tous dans une salle pour les briefer en groupe."  Pour la suite, ceux qui sont venus avec une idée d'entreprise ont une minute pour la présenter. Dix projets sont retenus par les participants eux-mêmes. Ces idées vont être décortiquées pendant le reste du week-end pour les transformer en entreprises, et pourquoi pas en success stories. "On cherche à créer des entrepreneurs, pas forcément des entreprises" précise Frédéric Cosniam.

Entrepreneur, salarié ou étudiant: start!

Pour venir à un Startup Weekend, pas besoin nécessairement d'une idée lumineuse ou d'un projet d'entreprise. En réalité, pour que le concept fonctionne, trois types de profils sont à mobiliser: des gens qui ont une idée, des étudiants en fin d'études "qui peuvent devenir des entrepreneurs", et des équipes au sein d'entreprises existantes.  Pour ces sociétés, il s'agit de sortir les salariés de leurs murs: "Ils vont récupérer des idées neuves, c'est ce que l'on appelle l'excubation". Le Crédit Agricole, Orange ou encore DataOuest ont signé pour le week-end.

Bilan du week-end?

Difficile d'obtenir des chiffres précis sur le taux de succès des projets lancés durant un start-up week-end. La société Malkyrs studio, à Caen, est née d'un start-up week-end. La société a ouvert en 2015. Aujourd'hui, ils sont plus d'une dizaine de collaborateurs.
Création d'entreprise ou non, on ne sort pas indemne d'un tel week-end "J'ai testé. J'ai mis une semaine à m'en remettre. Je ne trouvais plus le sommeil tellement j'étais motivé" conclut Frédéric Cosniam.


1234
Tendance Live Cherbourg
Trophées Espoirs de l'Economie 2017
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques