Un mystérieux donateur offre au musée de Laval un tableau attribué au Douanier Rousseau

Un mystérieux donateur offre au musée de Laval un tableau attribué au Douanier Rousseau

"Paysage avec pêcheur" attribué au Douanier Rousseau exposé au Musée d'Art Naïf et d'Arts Singuliers de Laval (nord-ouest), le 29 août 2017 © JEAN-FRANCOIS MONIER [AFP]

Le

"Du jamais vu", s'exclame, enthousiaste, la directrice du Musée d'Art Naïf de Laval: un mystérieux donateur, déçu de voir trop peu de toiles du Douanier Rousseau dans ce musée, y a déposé anonymement cet été un tableau intitulé "Paysage avec pêcheur" attribué au grand peintre originaire de la ville.

"Lorsque je suis rentrée de mes congés, a raconté à l'AFP Antoinette Le Falher, directrice du musée d'Art Naïf et d'Arts Singuliers de Laval, j'ai découvert ce tableau posé sur mon bureau".

"Un donateur anonyme était venu début août au musée, il avait été un peu déçu de voir que la ville natale du Douanier Rousseau n'avait que trois de ses oeuvres. Il est revenu déposer à l'accueil du musée un paquet", raconte à l'AFP Antoinette Le Falher, directrice de ce musée d'Art Naïf et d'Arts Singuliers de Laval qui fête ses cinquante ans.

"Du jamais vu. Je n'ai rien vu de tel dans ma carrière, un tel don qui peut s'avérer exceptionnel", s'est félicitée Mme Le Fahler.

Le tableau était accompagné d'un courrier expliquant son geste et d'un certificat d'authenticité signée d'une critique et historienne d'art, Dora Vallier, et datant du 3 décembre 1995.

"J'ai été désappointé par le fait que le musée ne possède que trois oeuvres d'Henri Rousseau, natif de Laval. Je suis quelqu'un d'âgé et je n'ai pas d'héritiers, aussi ai-je décidé d'offrir à votre établissement le "Paysage avec pêcheur", est-il écrit sur la lettre dont l'AFP s'est procuré une copie.

"Je souhaite que ce don reste anonyme et que le Musée du Vieux Château puisse user de cette oeuvre comme bon lui semble", a encore précisé le donateur.

"On n'a vraiment rien pour le retrouver. D'ailleurs on cherche (...) surtout à avoir des informations sur l'historique de ce tableau: d'où provient-il, quelle collection, est-ce qu'il a été acheté en galerie, est-il passé par le marché de l'art", s'interroge la directrice.

Mystère sur l'histoire du tableau

Pour accélérer son authenticité, le musée d'Art Naïf et la commune ont lancé un appel afin "d'attester définitivement son authenticité". "Nous invitons le généreux donateur à se manifester auprès du maire. Le secret de son identité sera bien évidemment préservé mais son témoignage est capital pour retracer l'historique de ce tableau", a expliqué Didier Pillon, en charge des affaires culturelles.

Les conservateurs du Musée d'Orsay à Paris ont entamé des recherches dans leurs catalogues pour en retrouver une éventuelle trace, précise Mme Le Falher.

"Il va être envoyé au Musée d'Orsay pour que la conservatrice puisse donner son avis", selon Didier Pillon.

"On va ensuite se rapprocher d'un restaurateur qui va analyser la toile, le support. Si nécessaire ça sera par le laboratoire des Musées de France qui va faire des radios, des analyses plus pointues pour voir si ce n'est pas l'oeuvre d'un faussaire", a ajouté M. Pillon.

L'oeuvre mesure 32,7x46,8 cm et porte la signature "Henri Rousseau". Au revers sont collés deux étiquettes: l'une pour la Galerie Charpentier et la seconde pour la Galerie A.M Reitinger.

La peinture représente un pêcheur anonyme dans un paysage champêtre agrémenté d'une cheminée d'usine "symbolisant le progrès de l'ère industrielle", selon la directrice.

Pour François Zocchetto, sénateur-maire de Laval, "les dons sont assez classiques. Mais de façon anonyme, sans compensation, sans exigences autour, c'est exceptionnel!"

"Laval est la cité natale du Douanier, peintre mondialement connu dont les oeuvres quand elles sont vendues atteignent des sommes importantes. Pour nous c'est un moment assez exaltant", s'est réjoui le maire.

Né à Laval en 1844, Henri Rousseau, dit le Douanier Rousseau, non reconnu de son vivant, est à l'origine du mouvent "Naïf". Marginal à son époque, Henri Rousseau (1844-1910) a beaucoup essaimé ses toiles, vendant à petit prix à des voisins et amis.

Il est connu pour ses jungles exotiques alors qu'il n'a jamais voyagé. Douanier Rousseau trouvait son inspiration dans les serres du Jardin des Plantes de Paris et les galeries d'Histoire Naturelle.

Galerie photos


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques