Calvados : il agresse un huissier de justice

Calvados : il agresse un huissier de justice

L'agression s'est déroulée à Port-en-Bessin.

Le
Par : Joëlle Briant

A Port-en-Bessin (Calvados) près de Bayeux, le mardi 12 avril 2016, une femme huissier de justice se présente au domicile d'un marin pêcheur afin de recouvrer une dette mais l'homme l'accueille avec violence. Pour ces faits, le tribunal de grande instance de Caen l'a jugé le mercredi 9 août 2017.

Mercredi 9 août 2017, un homme âgé de 47 ans a comparu devant le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) pour violence sur une personne chargée de mission de service public, des faits commis à Port en Bessin (Calvados) près de Bayeux le mardi 12 avril 2016.

Il la moleste et met des coups de poing dans sa voiture

Lorsque la femme huissier se présente à sa porte, l'homme lui arrache le papier des mains, le déchire puis la pousse avec violence. Celle-ci apeurée, se réfugie dans sa voiture. L'homme la suit, mettant des coups de poing dans les vitres du véhicule. "Je voulais lui dire que j'avais commencé à payer mais elle ne m'en a pas laissé le temps. Après son départ j'ai regretté de m'être emporté."

Il ignore trois convocations

En ce qui concerne sa dette, l'homme a été convoqué jusqu'à trois fois par décision du procureur pour des rappels à la loi, mais il ne s'y est pas présenté. "Je suis marin pêcheur et j'ai dû embarquer, j'en ai donc été empêché." Ce que la procureure juge de mauvaise foi car il suffisait de se manifester et de le signifier, le procureur ayant fait preuve de clémence à son égard.

Un certain refus de l'autorité

Le casier judiciaire du prévenu atteste de son refus de l'autorité. Il y figure huit mentions pour délits concernant la législation de la pêche et pour outrages. Le ministère public rappelle que son attitude a créé un choc chez la victime. "Il est anormal d'être agressée par les personnes chez lesquelles elle est sommée de se rendre par décision de justice." Sont requis trois mois de prison avec sursis ainsi que 800 euros d'amende également avec sursis.

L'homme écope de 2 mois de prison et de 400 euros d'amende le tout avec sursis.

 


1234
Guide de l'été
Trophées Espoirs de l'Economie 2017
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques