Ligue 1: petite victoire du PSG ontre Amiens sous les yeux de Neymar

Ligue 1: petite victoire du PSG ontre Amiens sous les yeux de Neymar

L'attaquant du PSG Edinson Cavani auteur du premier but face à Amiens, le 5 août 2017 au Parc des Princes © THOMAS SAMSON [AFP]

Le

Le Paris SG a lancé samedi sa saison de Ligue 1 par un modeste succès contre le promu Amiens (2-0, buts de Cavani et Pastore) devant sa nouvelle superstar Neymar, en tribune après avoir été présentée en grande pompe.

De manière un peu anecdotique, le club de la capitale passe devant Monaco au classement, à la différence de buts, puisque l'ASM s'est imposée 3-2 contre Toulouse vendredi soir en ouverture du championnat.

Est-ce encore un signal après le Trophée des champions décroché par les Parisiens le week-end dernier à Tanger (2-1) face aux Monégasques qui leur avaient brisé, la saison dernière, la série de quatre titres de champion consécutifs?

Mais la rivalité parigo-monégasque est largement écrasée actuellement par l'arrivée de Neymar à Paris. Et de manière sans doute inédite dans l'histoire de la L1, l'événement précédait le match lui-même: les premiers pas au Parc des Princes et en tant que Parisien du Brésilien, qui a ensuite regardé ses coéquipiers depuis la tribune car il n'était pas qualifié pour jouer sous ses nouvelles couleurs.

L'attaquant a dit quelques mots ponctués du traditionnel "Ici c'est?" complété d'un tonitruant "Paris!" de la part des supporters, aux anges, lors d'une présentation en grande pompe. "Ney" a aussi fait un tour d'honneur et envoyé son maillot à la tribune Boulogne.

Cavani en mode 'crocodile'

L'absence de la surperstar brésilienne au match a au moins soulagé Amiens, qui avait twitté la semaine dernière, quand le feuilleton Neymar restait incertain, une photo des trois joueurs de la "MSN" légendée: "Neymar, on voit que tu t'amuses bien avec tes potes Messi et Suarez. Du coup, on te conseille de rester à Barcelone jusque fin août".

Il ne sera plus à Barcelone, mais quand jouera-t-il en L1? Cela dépend de la délivrance de son certificat international de transfert (CIT). Foulera-t-il la pelouse du Roudourou dans huit jours lors de Guingamp-PSG?

En attendant, le club qui vient de débourser 222 millions d'euros recevait donc le promu au budget exactement dix fois moindre, et qui évoluait en troisième division il y a deux ans.

Et ce fut comme prévu un match à sens unique, sans grandes sensations, dans la chaleur émolliente de début août et comme si la victoire parisienne était inéluctable.

Cavani (41 buts en 42 matches toutes compétitions confondues la saison dernière), resté muet au Trophée des champions, a ouvert son compteur. Il a ouvert le score en fin de première période, d'une frappe croisée (42e), but célébré avec sa "danse du crocodile".

Pastore récompensé

C'était à la réception d'un long centre de Dani Alves, désormais impliqué sur trois buts en deux matches officiels pour son nouveau club.

Cavani s'était procuré la première occasion nette du match quand, alerté par un petit ballon de Di Maria, il manquait le cadre (6e). Il a aussi buté sur le gardien Gurtner (75e, 85e), mais surtout offert le deuxième but à Pastore (80e), après une ouverture de Verratti.

Une belle récompense pour Pastore, sans doute le meilleur Parisien de la tournée américaine de pré-saison et qui a laissé son N.10 à Neymar en guise de bienvenue. Une bonne manière en tout cas de reprendre le fil d'une carrière hachée par les blessures, notamment ces deux dernières années.

Di Maria, qui était suspendu au match tangérois, s'est montré en jambes, même si, seul devant Gurtner, sa balle piquée a frôlé le poteau (59e).

Deux petits fausses notes cependant à l'après-midi parisien: le capitaine Thiago Silva a été remplacé à la pause par Kimpembe car il souffrait d'une "petite douleur aux adducteurs", selon le diffuseur beIN Sports, et les joueurs parisiens ont filé illico aux vestiaires au coup de sifflet final alors que les supporters lançaient: "Venez-nous saluer!"...

Mais l'essentiel était ailleurs. En tribune.

Galerie photos


1234
Guide de l'été
Je suis Normand
Trophées Espoirs de l'Economie 2017
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques