Cyclisme/Transfert: Fortuneo recrute Barguil et change de dimension

Cyclisme/Transfert: Fortuneo recrute Barguil et change de dimension

Le Français Warren Barguil (c) sur le podium avec le maillot de meilleur grimpeur du Tour de France, à l'arrivée aux Champs-Elysées, le 23 juillet 2017 © PHILIPPE LOPEZ [AFP/Archives]

Le

L'équipe Fortuneo change de dimension en recrutant Warren Barguil, meilleur grimpeur et vainqueur de deux étapes du récent Tour de France, ainsi qu'Amaël Moinard.

Le renfort pour les trois prochaines saisons de Barguil place la formation bretonne, qui évolue en deuxième division (continental pro) et dépend d'invitations pour les plus grandes courses, en position de force. Surtout par rapport à ses rivales du même échelon auxquelles devrait s'ajouter un nouveau groupe monté par l'ancien coureur Jérôme Pineau.

En trois semaines de juillet, Barguil a justifié les éloges qui ont accompagné son début de carrière. Vainqueur du Tour de l'Avenir en 20l2, il avait gagné deux étapes de la Vuelta dès sa première saison professionnelle et son premier grand tour avant de connaître divers contre-temps et devoir patienter.

Ses succès d'étape à Foix, le 14 juillet, puis au sommet de l'Izoard, son maillot à pois du meilleur grimpeur, ont changé la donne dans le Tour. Et modifié sa perspective d'avenir.

Chez Sunweb, le jeune Breton (25 ans) avait encore une année de contrat. Mais il devait tenir compte de la montée en puissance du Néerlandais Tom Dumoulin, vainqueur du Giro en mai et probablement appelé à être l'un des favoris du Tour de France 2018.

Retour aux sources

Le Morbihannais, convoité par plusieurs équipes, a tranché en faveur de Fortuneo dirigé par Emmanuel Hubert. Comme un retour aux origines pour lui qui avait fait ses premiers tours de roue dans le peloton professionnel en tant que stagiaire dans cette formation (Bretagne-Schuller à l'époque).

"J'ai observé la montée en puissance de l'équipe ces dernières années, a déclaré Barguil. Emmanuel Hubert a l'ambition de faire encore grandir l'équipe avec un projet que je trouve excitant, consistant à aller chercher des résultats dans les plus grandes courses internationales, en conservant cet état d'esprit familial".

"Emmanuel a compris comment je souhaitais fonctionner à l'image de ce que j'ai pu faire sur le dernier Tour de France: laisser parler mon tempérament naturel d'attaquant", a estimé le coureur. "Par ailleurs, en rejoignant Fortuneo-Oscaro, j'intègre une équipe à l'ADN breton. Inutile de dire que cela compte beaucoup également ! Dans la continuité de ma carrière, je souhaitais un retour aux sources".

"Warren va pouvoir compter sur toute l'envie et la force collective d'une équipe qui attend depuis longtemps de soutenir un leader fort, capable de gagner les plus grandes courses au niveau international", a renchéri le manager du groupe.

"Un tel projet sportif nécessite forcément que nous renforcions certains compartiments du jeu, c'est ce que nous faisons avec les arrivées (encadrement, coureurs) annoncées et à venir. Ce projet, nous le bâtissons avec nos sponsors qui veulent de grandes victoires, comme ils le font dans leur business", a ajouté Emmanuel Hubert qui a promis d'autres arrivées de coureurs évoluant en première division.

Moinard (35 ans) en est le premier élément. Le coureur originaire de la Manche a passé sept années chez BMC. Avec, pour fait d'armes principal, d'avoir été l'équipier de Cadel Evans lors de la victoire de l'Australien dans le Tour 2011.


1234
Guide de l'été
Je suis Normand
Trophées Espoirs de l'Economie 2017
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques