STX France: l'Italie réclame toujours la majorité absolue, assure Padoan

STX France: l'Italie réclame toujours la majorité absolue, assure Padoan

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire (c), ses homologues italien Pier Carlo Padoan (g) et espagnol Luis de Guindos (d) le 10 juillet 2017 à Bruxelles © JOHN THYS [AFP/Archives]

Le

Le groupe italien Fincantieri doit avoir la majorité absolue du chantier naval STX France, faute de quoi il n'y aura pas d'accord possible, a confirmé mardi à l'AFP le ministre italien des Finances, Pier Carlo Padoan.

"Fincantieri doit avoir au minimum plus de 50%, vu que les Coréens avaient les deux tiers" du capital de STX France, a déclaré le ministre italien, qui doit rencontrer dans l'après-midi son homologue français Bruno Le Maire.

Dans un entretien au Corriere della Sera publié mardi matin, M. Le Maire a souligné que si Paris proposait un accord à 50-50, "le président du conseil d'administration, désigné par Fincantieri, dispose d'une voix prépondérante en cas d'égalité". "Fincantieri aura donc clairement la direction des chantiers navals", a-t-il affirmé.

Cette solution, semble-t-il, ne satisfait pas Rome, qui demande toujours la majorité absolue et pas seulement la direction des chantiers STX France, auparavant sous pavillon coréen et promis à Fincantieri. L'Italie avait vivement réagi la semaine dernière à la nationalisation "temporaire" du chantier naval.


1234
Guide de l'été
Je suis Normand
Trophées Espoirs de l'Economie 2017
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques