Un voleur pas très catholique : il pille 28 églises de la Manche, du Calvados et d'Ille-et-Vilaine

Un voleur pas très catholique : il pille 28 églises de la Manche, du Calvados et d'Ille-et-Vilaine

C'est grâce à un responsable de l'église de Saint-Sauveur-le-Vicomte que le voleur a pu être confondu et arrêté chez lui jeudi 27 juillet 2017. © Google Maps - Capture d'écran

Le
Par : Célia Caradec

Il chapardait les dons des fidèles dans 28 églises de la Manche, le Calvados et l'Ille-et-Vilaine grâce à un astucieux stratagème... Un habitant de Saint-Lô a été arrêté par les gendarmes à son domicile, jeudi 27 juillet 2017.

Dans le film "Un drôle de paroissien", Bourvil était muni d'un caramel mou pour récupérer les pièces dans le tronc d'une église...  C'est un tout stratagème qu'a imaginé un Saint-Lois, arrêté chez lui jeudi 27 juillet 2017.

Un voleur qui insiste

L'histoire commence en 2014, quand le responsable de l'église Saint-Jean-Baptiste de Saint-Sauveur-le-Vicomte (Manche), constate que la somme qu'il récupère dans le tronc ne correspond pas aux prix des cierges utilisés par les fidèles... Il dépose donc un billet dans le tronc pour confondre un éventuel voleur. Or, quelques jours plus tard, la petite coupure a disparu ! Le responsable tente alors d'empêcher le méfait en introduisant des balles de ping-pong dans le fond du tronc. Mais il constate que des allumettes enflammées ont été insérées à l'intérieur pour faire brûler les balles ! Une plainte est déposée en fin d'année 2016.

Au terme de plusieurs mois d'enquête, en lien avec le diocèse, la gendarmerie de Saint-Sauveur-le-Vicomte parvient à identifier le présumé voleur. L'individu est arrêté jeudi 27 juillet tôt dans la matinée, chez lui, à Saint-Lô, par les gendarmes de la communauté de brigades de Sainte-Mère-Eglise, avec l'appui du PSIG de Saint-Lô.

7 500€ dérobés en 2 ans !

Placé en garde à vue, l'homme confesse sa technique : il insère dans le tronc une tige de métal, à l'extrémité de laquelle il a placé de l'adhésif double face ou de la colle... Un stratagème utilisé dans pas moins de 28 églises de la Manche, du Calvados et d'Ille-et-Vilaine !

Le suspect effectue deux "raids" par semaine dans 5 à 15 églises, et s'assure donc un revenu minimum de 250 euros par mois, soit 7500 euros sur les deux dernières années ! Il est reparti du commissariat muni d'une convocation pour le 17 octobre, devant le Tribunal de Grande Instance de Cherbourg.


1234
Guide de l'été
Je suis Normand
Trophées Espoirs de l'Economie 2017
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques