Au tribunal de Caen: un homme qui a été pris d'une crise de folie

Au tribunal de Caen: un homme qui a été pris d'une crise de folie

Une salle d'audience du tribunal de grande instance de Caen (Calvados)

Le
Par : Joëlle Briant

Mercredi 12 juillet 2017 un trentenaire a comparu devant le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) pour avoir dans la nuit du samedi 29 avril 2017 dégradé l'accueil d'un hôtel de Mondeville, au sud de agglomération ainsi que la chambre qu'il occupait.

Samedi 29 avril 2017 vers 4h du matin un homme âgé de 37 ans est pris d'une crise de folie détruisant tout ce qui se trouve à sa portée dans un hôtel de Mondeville, au sud de Caen. Le tribunal de grande instance l'a jugé pour ces faits le mercredi 12 juillet 2017.

"Trou noir total"

A Mondeville il est 4h du matin lorsque la police est appelée. A son arrivée elle trouve un homme rodant sur le parking d'un hôtel, pieds nus et en caleçon. La vitre de l'accueil de l'établissement est brisée ainsi qu'un distributeur de boissons. La chambre occupée par l'individu, endommagée (la literie a été jetée dans le couloir et le téléviseur dégradé). L'éthylomètre accuse 0,44g d'alcool par litre de sang ce qui ne peut expliquer son état.

Plus tard il raconte qu'il s'est endormi devant la télé, ayant pris des médicaments et bu un peu d'alcool. "Je n'avais jamais pris de somnifère de ma vie mais je n'arrivais pas à trouver le sommeil. Ensuite c'est le trou noir total, je me suis retrouvé dans la rue."

Séropositif, il culpabilisait

L'homme confie que séropositif, il a contaminé sa compagne sans le savoir et en ressent une grande culpabilité. "Avant ça, on réalisait des travaux dans une maison tous les deux. Maintenant je ne la vois plus. Cette rupture, cette maladie, tout s'est accumulé."

La procureure estime qu'il doit néanmoins assumer les conséquences de ses actes et requiert un mois de prison avec sursis et le remboursement des dégâts qui s'élèvent à prés de 6 000 euros.

La cour se montre plus clémente et le condamne à une amende de 4 000 euros avec sursis au regard de son casier judiciaire vierge et de son vécu.

Toutefois la présidente le prévient "Si vous commettez une nouvelle infraction le sursis peut très bien être révoqué."


1234
Tendance Live Le Havre
Guide de l'été
Examen : consultez les résultats
Je suis Normand
Trophées Espoirs de l'Economie 2017
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques
A l'antenne

Tout l'or du monde avec Laure