Calvados : l'artiste-peintre consommait de la cocaïne et avait une arme

Calvados : l'artiste-peintre consommait de la cocaïne et avait une arme

La police avait retrouvée de la cocaïne et de l'héroïne chez la prévenue, jugée jeudi 6 juillet 2017 à Caen (Calvados).

Le
Par : Joëlle Briant

Dans le cadre d'une affaire d'association de malfaiteurs, le domicile d'une artiste-peintre de Caen (Calvados) est perquisitionné le mardi 13 décembre 2016. Des stupéfiants sont trouvés dans son appartement ainsi qu'un pistolet 9mm dans sa voiture. Elle a comparu jeudi 6 juillet 2017 devant le tribunal de grande instance de Caen.

Jeudi 6 juillet 2017, une trentenaire a été jugée par le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) pour transport sans motif légitime d'arme à feu ainsi que pour acquisition, détention, transport et usage de stupéfiants. Des faits remontant au mardi 13 décembre 2016.

Perquisition fructueuse

Ce jour-là, le domicile de cette artiste-peintre est perquisitionné. Les policiers y trouvent 8,9g de cocaïne dans son sac à main, 40g d'héroïne ainsi qu'une balance dans son appartement et enfin un pistolet 9mm dans son véhicule. La femme reconnaît consommer de la cocaïne en soirée et affirme ne pas être cocaïnomane. 

La prévenue ne semble pas savoir grand-chose

A la barre, elle explique que l'arme n'est pas "une vraie arme" mais que ça la rassure de l'avoir dans sa voiture au cas où... Quant à la drogue, elle assure qu'elle ne savait pas que son sac contenait de la cocaïne, ne savait rien non plus sur la présence chez elle d'héroïne. Enfin, pour ce qui est de la balance, rangée au-dessus d'une armoire, elle ignorait totalement sa présence. 

Peine avec sursis et amende requise

Le ministère public requiert la relaxe pour l'acquisition et le transport de stupéfiants, estimant ne pas avoir suffisamment d'éléments. Mais il requiert, pour la détention, l'usage de stupéfiants et le transport d'arme, deux mois de prison avec sursis ainsi qu'une amende de 250€. La défense explique que les stupéfiants devaient appartenir à son compagnon.

La prévenue est relaxée pour acquisition, détention et transport de stupéfiants. Elle est par contre reconnue coupable pour usage de stupéfiants et pour transport d'arme. Elle écope de deux mois de prison avec sursis et d'une amende de 250€ en guise d'avertissement.


1234
Tendance Live Cherbourg
Trophées Espoirs de l'Economie 2017
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques