Chloé DRB, lycéenne et youtubeuse à Caen

Chloé DRB, lycéenne et youtubeuse à Caen

Chloé tourne une fois par semaine, une vidéo dans sa chambre pour sa chaîne Youtube. © Dorine Goth

Le

Chloé a lancé sa chaîne Chloé DRB il y a deux ans sur Youtube. Depuis, cette lycéenne de Vieux (Calvados) ne cesse de gagner des abonnés. Aujourd'hui, ils sont plus de 45 000 à suivre ses conseils.

Chloé, 17 ans, est une lycéenne comme les autres. Pourtant, sa chambre d'adolescente est aussi un lieu où elle tourne ses vidéos Youtube, pour sa chaîne Chloé DRB. Suivie aujourd'hui par plus de 45 000 personnes, sa chaîne Youtube est catégorisée "Lifestyle". "Lifestyle c'est une étiquette mais ça veut surtout dire que je peux parler de tout ce qui touche au quotidien. Ça dépend de mes inspirations mais je peux partager une recette de cuisine, des astuces beauté, des inspirations musicales…", présente-t-elle.

Une vidéo par semaine

Chloé fait partie des autodidactes. C'est avant tout par passion de la vidéo et du montage qu'elle a eu envie de créer sa chaîne il y a deux ans. "On peut dire que j'ai appris sur le tas", résume-t-elle. Aujourd'hui, elle sort en moyenne une vidéo d'une dizaine de minutes par semaine. Et pas de répit pour cette Youtubeuse! "Je pars en vacances bientôt, j'emmène tout mon matériel et il est possible que je sorte des vidéos pour faire découvrir les lieux que je visite", s'enthousiasme-t-elle.

Pourtant, sa chaîne Youtube a bien failli ne jamais voir le jour. "Au début mes parents étaient réticents à l'idée que je m'expose sur Internet, se souvient la jeune fille. Pendant un an, je les ai rassurés et ils ont finalement accepté avec un droit de regard sur mes vidéos. Ils craignaient surtout les commentaires et finalement ils se rendent compte qu'ils sont en général corrects".

Pour se protéger, elle ne s'est pas réellement fixée de limites. "Je protège ma vie privée. Pour autant, si des choses personnelles m'arrivent et que je pense que ça peut être utile aux autres d'en parler, j'en parle", explique-t-elle.

"Les choses peuvent chuter très vite"

Celle qui s'inspire des stars de Youtube Shera Kerienski et Sananas ne retire que très peu de revenus de sa chaîne. "J'ai commencé à monétiser mes vidéos il y a très peu de temps. J'en tire quelques dizaines d'euros et j'ai quelques partenariats avec des sites Internet. Mais ce dont je parle, je le fais toujours avec honnêteté et la plupart du temps je ne suis pas payée pour en parler."

Même si elle jouit d'une petite notoriété à Caen, Chloé préfère garder les pieds sur terre. "J'aime bien quand certaines personnes me reconnaissent en ville, pas pour la célébrité mais parce que j'aime pouvoir rencontrer ceux qui me regardent. Ça permet de passer du virtuel au réel".

Les pieds sur terre toujours, elle ne pense pas devenir Youtubeuse professionnelle. "On ne sait jamais comment les choses peuvent évoluer dans ce milieu-là, les choses peuvent chuter très vite. Je préfère garder cette activité comme un loisir!"


1234
Tendance Live Le Havre
Guide de l'été
Examen : consultez les résultats
Je suis Normand
Trophées Espoirs de l'Economie 2017
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques
A l'antenne

100% Hits avec Ludo