ProA: l'Elan Chalon champion de France, 5e défaite d'affilée de Strasbourg

ProA: l'Elan Chalon champion de France, 5e défaite d'affilée de Strasbourg

L'arrière de Chalon Jérémy Nzeulie défend sur le Strasbourgeois Paul Lacombe en finale de la ProA, le 23 juin 2017 © PHILIPPE DESMAZES [AFP]

Le

Chalon-Sur-Saône a remporté le titre de champion de France de basket-ball sur son parquet du Colisée en battant Strasbourg 74-65 lors du dernier match de leur finale, vendredi soir.

Grâce à cette victoire (3-2 sur l'ensemble de la série), Chalon remporte son deuxième titre de champion national, après 2012, alors que la malédiction se poursuit à Strasbourg, qui perd sa cinquième finale consécutivement.

Dans cette finale indécise, la SIG et l'Elan Chalon se disputaient le titre sur le dernier match de la série, après avoir gagné deux victoires chacun, un scenario qui n'avait que deux précédents, en 1996 (victoire de Pau-Orthez) et 2016 (Villeurbanne).

Chalon n'avait jamais été mené. Les joueurs de Jean-Denys Choulet avaient remporté leur premier match sur leur parquet (89-75) avant de perdre le second rendez-vous (72-74), toujours à domicile. Les Bourguignons avaient ensuite remporté la troisième rencontre en Alsace (71-70), avec un panier décisif au buzzer de Jérémy Nzeulie, avant d'être de nouveau rejoints par Strasbourg lors de la quatrième rencontre (84-78).

L'entraîneur Jean-Denys Choulet avait déjà été sacré champion de France avec Roanne en 2007, déjà un club au budget modeste de la ProA, comme Chalon aujourd'hui.

Le match décisif a été tendu et serré, à l'instar des deux premiers quart-temps, où les erreurs individuelles se sont multipliées. Au vestiaire, Chalon menait avec une petite avance, 34-32.

Alors que les Alsaciens y ont cru dans le troisième quart-temps, menant brièvement de cinq points, Chalon a fait la différence en fin de match, en démarrant le dernier quart-temps par un 7-0 fatal. Malgré deux paniers à trois points de Lacombe et Slaughter, rien n'y a fait. Pas plus que le jeune meneur Frank Ntilikina, 18 ans, peut-être fatigué par son aller-retour avec les Etats-Unis cette semaine pour la Draft américaine, où il a été choisi par les New York Knicks, à une huitième place record pour un Français.

La fin du match a été à sens unique pour Chalon (28-18 dans le dernier quart-temps), à l'image de Jérémy Nzeulie, décisif sur ce match, et désigné meilleur joueur de l'ensemble de la finale.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques