Procès Vert Marine : les dirigeants inquiets d'un jugement qui pourrait "hypothéquer irrémédiablement la survie" de l'entreprise

Procès Vert Marine : les dirigeants inquiets d'un jugement qui pourrait "hypothéquer irrémédiablement la survie" de l'entreprise

Les dirigeants de Vert Marine, entreprise spécialisée dans la gestion d'équipements de loisir, surtout de piscines, sont soupçonnés de "favoritisme" et "recel de favoritisme". © Illustration - Pixabay

Le
Par : Marie-Charlotte Nouvellon

Du lundi 12 au jeudi 15 juin 2017, les dirigeants de la société Vert Marine défilaient à la barre du tribunal correction de Rouen (Seine-Maritime) dans une affaire de "favoritisme" et "recel de favoritisme" concernant l'attribution de délégation de service public.

C'est une décision qui "étonne" et surtout inquiète les dirigeants de Vert Marine. Du lundi 12 au jeudi 15 juin 2017, Thierry Chaix et Jean-Pascal Gleizes, les deux fondateurs de l'entreprise spécialisée dans la gestion d'équipements de loisirs, comparaissent devant le tribunal correctionnel de Rouen (Seine-Maritime).

Ils sont tous deux soupçonnés de "favoritisme" et "recel de favoritisme" entre janvier 2010 et fin 2012.

Échange d'informations confidentielles?

La justice s'interroge en effet sur leurs relations avec l'entreprise Aemco, dont le directeur Mickaël Pasek est également mis en cause. Ce cabinet de conseil spécialisé dans les collectivités locales aurait pu fournir des informations confidentielles qui auraient aidé Vert Marine à décrocher des attributions de DSP (délégations de service public).

Actuellement, Vert Marine gère plus de 90 établissements, en particulier des piscines, partout en France et compte environ 1 700 salariés.

Risque d'interdiction de diriger une entreprise

Dans cette affaire, les trois dirigeants risquent des milliers d'euros d'amende et surtout l'interdiction de gérer et diriger une entreprise commerciale. "Ces réquisitions pour recel de favoritisme tendent à exclure, sous prétexte de la moralisation, ses fondateurs de leur possibilité de diriger et faire prospérer, comme ils l'ont fait depuis 25 ans, leur société", s'inquiète l'entreprise.

Après ces quatre jours d'audience, le tribunal a annoncé qu'il rendra son jugement début juillet.


1234
Tendance Live Le Havre
Guide de l'été
Examen : consultez les résultats
Je suis Normand
Trophées Espoirs de l'Economie 2017
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques
A l'antenne

Tendance confidences avec Jean-Luc Lefrançois