Gabin Villière, le porte-étendard du rugby normand

Gabin Villière, le porte-étendard du rugby normand

Sous les couleurs du Stade Rouennais, Gabin Villière a complètement explosé cette saison au point de susciter l'intérêt de grosses cylindrées et d'être appelé en Équipe de France de rugby à sept. © Romain Flohic

Le
Par : Aurélien Delavaud

Né à Vire (Calvados) et joueur clé du Stade Rouennais (Seine-Maritime) cette saison, le jeune Gabin Villière est le symbole du projet de club de rugby régional voulu par le nouveau président Jean-Louis Louvel.

Et dire qu'il a failli ne jamais jouer au rugby... Si ça n'avait tenu qu'à lui, Gabin Villière aurait filé dès l'âge de cinq ans jouer au foot avec ses copains. "Mais mes parents s'y sont opposés et m'ont fait essayer plein d'autres sports", se souvient celui qui vient de remporter le titre de champion de France de Fédérale 1 avec le Stade Rouennais (Seine-Maritime).

Ses premiers ballons ovales, c'est à Vire (Calvados) que Gabin les touche. Il y fait ses classes et progresse jusqu'à ses 17 ans, au moment où il est repéré par le club rouennais. En junior tout d'abord puis en équipe première, Gabin Villière s'épanouit sous les ordres de Richard Hill. D'abord en tant que demi de mêlée, puis au poste de centre. C'est cette saison que le manager anglais décide de le tester à l'aile. "J'ai fait un match qui s'est très bien passé donc j'y suis resté", explique le joueur de 21 ans.

Surveillé par des grands clubs

Sa progression fulgurante attire forcément l'oeil de grosses écuries comme Grenoble en Pro D2 et même La Rochelle et Bordeaux-Bègles, qui ont établi des premiers contacts pour plus tard. Mais pour le plus grand bonheur de son nouveau président Jean-Louis Louvel, Gabin a décidé de rester à Rouen et de participer au projet de montée en Pro D2 des Lions.

"Je veux jouer le plus de match possible. Il y en aura moins dans la poule Élite cette saison mais j'ai été sélectionné par l'Équipe de France de rugby à sept donc je pourrai garder de la stabilité tout en jouant plus", décrypte le joueur. Début juillet, Gabin Villière découvrira donc le centre de Marcoussis et pourra revêtir le maillot bleu frappé du coq. Si on avait dit ça au gamin de Vire qui touchait ses premiers ballons...


1234
Guide de l'été
Je suis Normand
Trophées Espoirs de l'Economie 2017
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques