Affaire Grégory: plusieurs personnes ont concouru à la réalisation du crime

Affaire Grégory: plusieurs personnes ont concouru à la réalisation du crime

Le procureur général de Dijon Jean-Jacques Bosc le 15 juin 2017 © PHILIPPE DESMAZES [AFP]

Le

L'enquête sur la mort du petit Grégory en 1984, dans le cadre de laquelle trois membres de la famille Villemin sont en garde à vue, montre que "plusieurs personnes ont concouru à la réalisation du crime", a annoncé jeudi le procureur général de Dijon.

"Quelques jours avant le passage à l'acte, des repérages et surveillances ont été réalisés, opérés par un homme portant une moustache et quelques fois accompagné d'une femme", a précisé Jean-Jacques Bosc, ajoutant que l'enquête s'oriente vers la vérification des emplois du temps des suspects dans le cadre de leur garde à vue.


1234
Guide de l'été
Trophées Espoirs de l'Economie 2017
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques