GB : Theresa May "a perdu son pari", l'Europe se préoccupe du Brexit

GB : Theresa May "a perdu son pari", l'Europe se préoccupe du Brexit

Theresa May quitte le QG du Parti conservateur à Londres le 9 juin 2017 © Ben STANSALL [AFP]

Le

Les Européens réagissaient vendredi au revers électoral des conservateurs en Grande-Bretagne en montrant à la fois leur hâte que commencent enfin les négociations sur le Brexit, et leur inquiétude que celles-ci ne se déroulent moins bien en raison de la faiblesse du nouveau gouvernement.

UE

- Commissaire européen au Budget Günther Oettinger : "Nous avons besoin d'un gouvernement capable d'agir, qui peut négocier la sortie de la Grande-Bretagne (...)", et un gouvernement britannique faible pose le risque "que les négociations soient mauvaises pour les deux parties".

- Commissaire européen Pierre Moscovici : Theresa May, "qui devait être confortée, a perdu son pari, et donc est dans une situation moins simple" pour négocier le Brexit

Pays membres de l'UE

- Premier ministre français Edouard Philippe : "une forme de surprise", mais qui ne remet pas "en cause" la position des Britanniques sur le Brexit. "De toutes façons, ce seront des discussions qui seront longues et qui seront complexes".

- Ministre des Affaires étrangères suédoise Margot Wallström: "Maintenant place aux pourparlers entre partis. Nous avons hâte de voir un nouveau gouvernement s'installer. Reste à voir quelle incidence aura le résultat des élections sur les négociations du Brexit. Il est essentiel que la séparation soit aussi ordonnée que possible".

- Premier ministre tchèque Bohuslav Sobotka: "Jeremy Corbyn est le véritable vainqueur."

- Ministre tchèque des Affaires étrangères Lubomir Zaoralek: "Je crois qu'il doit être possible de former un gouvernement majoritaire rapidement, pour passer enfin aux négociations sur la sortie de la Grande-Bretagne de l'UE, après tous ces reports. Le reste de l'UE attend la Grande-Bretagne depuis un an pour diverses raisons".

- Premier ministre néerlandais Mark Rutte: "Les Britanniques ont choisi. Reste à voir ce que cette nouvelle donne va signifier pour le Brexit. Pour cela, il faut attendre."

Norvège

- Ministre norvégien des Affaires étrangères Børge Brende (dont le pays a rejeté à deux reprises une adhésion à l'UE) : "Je crois que l'on n'a vu que le sommet de l'iceberg concernant les difficultés liées à la sortie de l'UE. Les semaines à venir vont être difficiles pour la Grande-Bretagne, plus difficiles que l'on ne l'espérait".

Galerie photos


1234
Guide de l'été
Trophées Espoirs de l'Economie 2017
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques