Blocage d'un élément de l'EPR : 500 à 1000 euros d'amende pour les militants de Greenpeace

Blocage d'un élément de l'EPR : 500 à 1000 euros d'amende pour les militants de Greenpeace

Les militants avaient bloqué le convoi pendant plusieurs heures, sur un parking. © DR

Le
Par : Célia Caradec

Treize militants de Greenpeace ont été condamnés mercredi 7 juin 2017 à des amendes de 500 à 1 000 euros par le tribunal correctionnel de Caen (Calvados). Ils avaient participé au blocage routier du couvercle de la cuve de l'EPR de Flamanville (Manche), en 2016.

Le tribunal correctionnel de Caen (Calvados) a suivi les réquisitions du parquet : treize militants de Greenpeace ont été condamnés mercredi 7 juin 2017 à des amendes de 500 à 1 000 euros. Ils avaient participé en février 2016 au blocage d'un camion qui transportait le couvercle de la cuve de l'EPR de Flamanville (Manche), un élément clé du réacteur nucléaire.

Dix militants s'étaient même enchaînés au camion, dès 7h15 du matin à Evrecy, près de Caen. Les trois autres avaient participé au blocage sans s'enchaîner. Les services spécialisés de gendarmerie avaient mis deux heures quarante pour libérer le convoi sans blesser les militants. Le convoi était reparti vers 14h ce jour-là.

Déjà condamnés

Les prévenus avaient déjà été condamnés à ces amendes par une ordonnance pénale (sans procès) en octobre 2016. Les militants avaient fait opposition.

Chômeurs, animatrice, enseignante à la retraite ou agricultrice, les militants sont âgés de 32 à 65 ans. Trois d'entre eux ont été condamnés à 1 000 euros d'amende et dix à 500 euros.

Avec AFP


1234
Tendance Live Cherbourg
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques