Législatives 2017
Soyez averti par email de la publication des résultats de votre commune

OK

Des victimes de l'attentat de Karachi excédées par les lenteurs de la justice à Cherbourg

Des victimes de l'attentat de Karachi excédées par les lenteurs de la justice à Cherbourg

Des victimes de l'attentat de Karachi ont boycotté la cérémonie annuelle a Cherbourg (Manche), présidée par le premier Ministre Bernard Cazeneuve ce lundi 8 mai 2017.

Le
Par :

C'était il y a quinze ans, jour pour jour, ce 8 mai 2017. Onze ouvriers et techniciens de la DCN de Cherbourg perdaient la vie dans un attentat à Karachi, au Pakistan, et douze autres étaient blessés. Pour dénoncer les lenteurs de la justice dans cette affaire, plusieurs familles ont boycotté la cérémonie à laquelle a participé le premier Ministre Bernard Cazeneuve.

L'ancien maire de Cherbourg et actuel Premier Ministre, Bernard Cazeneuve, a participé ce lundi 8 mai 2017 en début d'après-midi, à la cérémonie annuelle devant la stèle qui rend hommage aux victimes de l'attentat de Karachi, à la Cité de la Mer, à Cherbourg (Manche).

Boycott de victimes

Cette cérémonie a été boycottée par deux veuves, et sept rescapés de cet attentat. Pour dire leur lassitude sur les lenteurs de l'enquête, ils ont organisé leur propre hommage plus tôt dans la journée. Une gerbe de roses fanées a même été déposée devant l'ancienne permanence de Bernard Cazeneuve, pour dénoncer une enquête au point mort.

Gilles Samson, a été blessé dans cet attentat. Depuis quinze ans, il se bat pour tenter d'obtenir la vérité:

0:00
0:00

Cazeneuve encore plus frileux

Le Premier ministre, a assuré ce lundi après-midi à nos confrères de l'AFP: qu'il avait fait tout ce qu'il pouvait pour qu'avance cette enquête sur l'attentat survenu le 8 mai 2002 à Karachi. Il avait d'ailleurs écrit un livre sur ce sujet en 2011: "Karachi, l'enquête impossible" (Édition Kalmann-Levy). Il y dénonçait à l'époque la manière dont la droite freinait l'enquête en refusant de déclassifier certains documents.

Selon le témoignage de Gilles Samson recueilli par nos confrères du journal Le Point, Bernard Cazeneuve s'est "montré encore plus frileux que ses prédécesseurs. En 2012, alors que Bernard Cazeneuve était porte-parole du candidat François Hollande, il s'était engagé à déclassifier les documents. Aujourd'hui, on nous explique que lesdits documents ont été perdus…"

L'enquête au point mort

Dans une tribune parue en avril dernier dans Le Monde intitulé "Nous victimes de l'attentat de Karachi, désespérons de connaître un jour la vérité", le collectif des victimes déplore: "Dix-huit mois après le départ du juge Marc Trévidic du pôle antiterroriste du Tribunal de grande instance de Paris, l'information judiciaire criminelle consacrée à l'attentat de Karachi, perpétré le 8 mai 2002, est au point mort."


1234
Je suis Normand
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques
A l'antenne

Just Hits avec Wilfried