Un prêtre aurait escroqué une octogénaire en Normandie

Un prêtre aurait escroqué une octogénaire en Normandie

L'escroquerie portent sur plusieurs dizaines de milliers d'euros - Illustration

Le
Par : Maxence Gorréguès

Une enquête menée par la police de Lisieux (Calvados) depuis l'été 2014 conclut qu'un prêtre ayant officié dans le Calvados de 1999 à 2006, pourrait avoir escroqué une octogénaire à hauteur de 150 000 €. Interrogés mercredi 12 avril 2017, des membres du diocèse se souviennent "d'un homme qui posait question".

Selon nos confrères de la presse régionale, tout est parti d'un dépôt de plainte à Lisieux (Calvados), quand en juillet 2014, une femme soupçonne un homme d'une quarantaine d'années, prêtre, d'escroquer une de ses tantes. L'enquête avance et conclut qu'un chéquier et une carte bleue appartenant à la victime, octogénaire au moment des faits et aujourd'hui décédée, ont disparu. Au total, ce sont près de 150 000 euros qui ont été soustraits.

Jugement le 11 juillet à Lisieux

Du côté du diocèse de Bayeux-Lisieux, le passage de ce prêtre n'a pas laissé que de bons souvenirs. Ordonné en la cathédrale de Bayeux en 1999, il s'est retrouvé dans plusieurs paroisses à Caen et Mondeville. À plusieurs reprises, un prêtre avait notamment questionné ses frères sur son train de vie jugé incompatible avec le revenu des hommes d'Église. En 2006, il avait décidé de quitter le diocèse pour se lancer dans une carrière professionnelle de conseiller financier et patrimonial. "Si les faits sont reconnus exact, il sera définitivement relevé de son ministère", assure le diocèse qui se souvient d'un "homme qui posait question".

Poursuivi pour "abus de confiance et escroquerie sur personne vulnérable", il sera jugé devant le tribunal de Lisieux le 11 juillet 2017.


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques