Élections présidentielles: "En Seine-Maritime, toutes les cartes pourraient être rebattues à gauche au soir du premier tour"

Élections présidentielles: "En Seine-Maritime, toutes les cartes pourraient être rebattues à gauche au soir du premier tour"

En Seine-Maritime, les cartes pourraient être totalement redistribuées à gauche à l'issue du premier tour de l'élection présidentielle. © Tendance Ouest

Le
Par : Marie-Charlotte Nouvellon

Dans une Seine-Maritime historiquement ancrée à gauche, le premier tour de l'élection présidentielle pourrait bouleverser l'équilibre des forces politiques dans le département. Explications.

Lors des dernières présidentielles, la Seine-Maritime avait confirmé son ancrage à gauche. Mais à moins de deux semaines du premier tour, alors que Benoît Hamon s'effondre dans les sondages, que Jean-Luc Mélenchon remonte en flèche et qu'Emmanuel Macron confirme ses chances de figurer au second tour, c'est une "vraie bataille à trois qui se joue à gauche", explique le politologue Cyrille Crespin.

La tentation du vote utile

"Lors des précédentes présidentielles, le parti communiste confirmait son implantation dans le département, rappelle-t-il. Jean-Luc Mélenchon faisait deux points de plus qu'au niveau national. Il peut donc faire cette fois-ci de très bons scores mais il faudra aussi voir jusqu'où Emmanuel Macron peut pousser sa dynamique."

Alors que le Parti socialiste a remporté huit circonscriptions aux dernières législatives, "il sera intéressant de voir comment vont réagir ses électeurs face au récent effondrement de Benoît Hamon. Vont-ils se laisser tenter par l'option Mélenchon ou se porter vers un vote utile et l'opportunité de voir le rêve que l'on croyait encore récemment impossible de voir un candidat de gauche au second tour?"

Le FN en progression dans les cantons ruraux

Face à la machine socialiste, En Marche!, mené par un jeune leader, est peu connu dans le département. Mais si Emmanuel Macron passe au second tour, "comment vont réagir les députés sortants? Tout se jouera à gauche à 20h01."

À droite, la variante Front national pourrait aussi évoluer. "Dans l'est du département, Marine Le Pen pourrait être surreprésentée par rapport à la moyenne nationale", avance Cyrille Crespin. Il rappelle d'ailleurs que si le FN progressait il y a une quinzaine d'années dans les "anciennes banlieues rouges", c'est surtout dans les cantons du pays de Bray qu'il a marqué des points aux dernières élections. "En 2012, Nicolas Sarkozy fait plus faible en score tandis que Marine Le Pen était à un point de plus qu'en France, ou encore trois points au-dessus du Calvados."


1234
Tendance Live Le Havre
Guide de l'été
Examen : consultez les résultats
Je suis Normand
Trophées Espoirs de l'Economie 2017
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques
A l'antenne

La nuit avec