Le plaidoyer des élus socialistes pour les Concerts de la Région

Le plaidoyer des élus socialistes pour les Concerts de la Région

Les concerts de la Région n'auront pas lieu en 2017.

Le
Par :

Après les internautes, les élus socialistes de Normandie demandent au président de la région, de revenir sur sa décision de supprimer les concerts gratuits organisés à Rouen (Seine-Maritime). Ils adressent un courrier à Hervé Morin ce 7 avril 2017.

Plusieurs milliers d'internautes se sont déjà mobilisés. C'est au tour des élus de l'opposition de dire leur désaccord avec la décision d'Hervé Morin, nouveau président de la Normandie, de supprimer les Concerts de la Région, qui se tenaient à Rouen (Seine-Maritime), accessibles gratuitement.

Une décision justifiée par le coût de la manifestation, selon le président de région, qui préfère investir dans des événements et structures qui font la part belle aux groupes locaux, comme Les Terrasses du Jeudi ou le 106.

150.000 spectateurs

Cet argument ne convainc pas vingt-trois élus socialistes de Normandie, députés, conseillers régionaux, maires, conseillers départementaux, qui ont adressé vendredi 7 avril 2017 un courrier à Hervé Morin. Ils rappellent ainsi que l'événement a rassemblé 150.000 personnes à Rouen, chaque année de 2013 et 2016.

"Les Concerts permettent à des milliers et des milliers de Normands d'avoir plus facilement accès à la culture. Pour nombre d'entre eux, c'est l'une des rares occasions dans l'année, si ce n'est la seule, d'aller écouter de la musique" plaident les élus PS. 

Les habitants "punis"?

Ils ajoutent que l'opération permet en outre "de mettre en valeur des artistes locaux, systématiquement programmés en première partie, ainsi que des lycéens normands grâce à un tremplin musical". Enfin, outre le rayonnement de la Normandie, c'est aussi l'intérêt économique qu'ils pointent du doigt, pour les hôteliers ou restaurateurs.

Les signataires du courrier évoquent une décision "motivée par des raisons plus politiciennes que d'intérêt général" et se demandent pourquoi les habitants devraient être "punis".

Cinq départements représentés

Parmi les signataires, issus des cinq départements normands, on retrouve Yvon Robert et Frédéric Sanchez, respectivement maire de Rouen et président de la métropole, ainsi que les députés Catherine Troallic, Stéphane Travert, Luce Pane, Guillaume Bachelay, Valérie Fourneyron, Marie Le Vern, Jean-Louis Destans, mais aussi les anciens président de région Nicolas Mayer-Rossignol et Laurent Beauvais.

Difficile pourtant d'imaginer qu'Hervé Morin reviendra sur une décision qu'il a justifié et confirmé à plusieurs reprises.


Réactions

Sadic

09 avril 2017 , 14:29
C'est vraiment émouvant, j'en ai la larme à l'œil... ou pas. Quelle hypocrisie ! Il faudrait arrêter de prendre les personnes de condition modestes pour de pauvres types qui ne peuvent rien s'offrir. Je ne pense pas non plus que c'est en faisant venir des artistes de grande envergure avec des fonds publics que l'on invite les personnes à voir la culture. Ces politiques confondent spectacle et culture. D'ailleurs ces concerts étaient financés par le service com' de la Région, c'est pour dire... Pour ce genre de festivités, il faut payer, c'est ainsi. Ce n'est pas la même chose pour les artistes locaux qui ont besoin d'être soutenus, bien plus que les artistes invités lors de ces concerts "gratuits" (Shaka Ponk, Selah Sue, Zazie qui a pris au passage un cachet de 90 000 €...). Dans tous les événements de ce genre, il faut payer. En quoi Rouen aurait-elle droit à une exception, payée en plus uniquement par la Région et non pas Rouen elle-même ? De plus vous ajoutez la concurrence qu'il y avait avec Beauregard, et ça vous donne une concurrence déloyale payée malgré eux par tous les Normands pour que Rouen ait à tout prix son festival. Visiblement ça ne supportait pas de voir Caen rayonner avec Beauregard... Et puis le coup du Tremplin régional, j'y crois moyen... on peut faire bien plus local avec bien moins d'argent investi. Le summum c'est de voir le maire de Rouen et le président de la métropole demander à Morin de revenir sur sa décision. Qu'attendent-ils alors pour prendre en charge leurs concerts, eux qui se complaisent à longueur de journée à dire que Rouen est "la grande métropole normande de 500 000 habitants face aux 250 000 respectivement de Caen et du Havre", qu'elle est la "locomotive de toute la Normandie" ? Visiblement pas si puissante que ça la métropole mondiale rouennaise (lol), vu qu'ils ne semblent pas motivés à le faire... Et que dire des autres socialistes qui ont signé cette lettre, notamment issus de l'ex-Basse-Normandie tels que Messieurs Travert et Beauvais ? Ils s'étaient déjà pathétiquement soumis aux exigences de M. Fabius à travers M. Mayer-Rossignol, qui voulait tout pour Rouen et rien pour Caen lors des élections régionales, leur signature à cette lettre n'a donc rien de surprenant. C'est effarant de voir que certains privilégient leurs petites places dans le Parti plutôt que les intérêts des citoyens qui les ont élus...
Signaler un contenu illicite
Réagir

1234
Je suis Normand Participez au concours jeune reporter et tentez de gagner des cadeaux !
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques
A l'antenne

La nuit avec