Visée par une plainte pour un tweet, l'élue rouennaise Laura Slimani réagit

Visée par une plainte pour un tweet, l'élue rouennaise Laura Slimani réagit

Visée par une plainte déposée par Philippe Saurel, Laura Slimani réagit à la polémique.

Le
Par :

Visée par une plainte du maire de Montpellier, Philippe Saurel, qu'elle a qualifié dans un tweet de "vieux mâle blanc libéral", l'élue rouennaise (Seine-Maritime) Laura Slimani réagit à la polémique.

"Vieux mâle blanc libéral". Ce sont ces mots, tweetés par Laura Slimani pour le qualifier, qui ont poussé Philippe Saurel, maire de Montpellier, à porter plainte contre la jeune élue socialiste normande, mercredi 15 mars 2017. Un temps silencieux, l'intéressé l'attaque finalement pour "injure raciale et injure en raison du sexe".

Une réaction "classique de la fachosphère"

Conseillère municipale à Rouen (Seine-Maritime) et en charge de l'égalité homme-femme dans l'équipe de campagne de Benoît Hamon, Laura Slimani postait, jeudi 9 mars 2017, sur Twitter cette phrase pour moquer le ralliement de l'élu à Emmanuel Macron:

Depuis, les commentaires se sont déchaînés sur les réseaux, notamment du côté de ce que Laura Slimani qualifie de "fachosphère". "Quand on est une femme et que l'on soulève la question des discriminations, on a toujours une levée de bouclier extrêmement violente, assure l'élue. Ce qui me choque, c'est que des responsables politiques qui se réclament des valeurs de la République comme Monsieur Saurel utilisent cette mobilisation de l'extrême droite à des fins personnelles."

"La justice a mieux à faire"

Plainte ou non, Laura Slimani persiste et signe. "Je ne reviens pas sur mes propos, affirme-t-elle. Je pense qu'il y a aujourd'hui, en France, un accaparement des postes politiques par des hommes blancs, de plus de 50 ans. Ce n'est pas raciste ou sexiste que de le dire, c'est juste énoncer un fait".

Au-delà de la polémique, elle assure que "la justice à mieux à faire mais je répondrais bien sur à la convocation s'il y en a". Elle estime avoir agi dans son rôle de responsable politique et de "jeune femme féministe".


Réactions

mauvaisélève

16 mars 2017 , 18:30
C'est un tweet raciste. Comment construire le "vivre ensemble" avec une personne aussi raciste.
Signaler un contenu illicite

thierry

17 mars 2017 , 13:40
On voit qu'en politique,certains ont vraiment du temps à consacrer à des gamineries.Il serait peut être temps d’arrêter vos conneries et vous mettre enfin à bosser.Personne n'en a rien à faire de ces histoires d'un niveau école maternelle que ça soit pour l'un,comme pour l'autre,c'est tout bonnement une honte,les Français attendent autre chose que ce genre de bêtise.Pauvre France.
Signaler un contenu illicite
Réagir

1234
Participez au concours et remportez votre Petit Futé !
Participez au concours jeune reporter et tentez de gagner des cadeaux !
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques
A l'antenne

Les Bons Week-ends avec Fred